le blog des fanas de livres

08 juillet 2020

Carnet de bord du 1er au 7 juillet 2020

cb juill-page-001

Posté par Gambadou à 06:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Animabilis, de Thierry Murat

animabilis

Animabilis-a

Repéré sur les blogs, libre à la bibliothèque ...

Des dessins à l'encre sur fond gris qui rende bien l'atmosphère de lande anglaise du 19e siècle où des évènements ont lieu, des troupeaux de moutons se faisant décimer par un mal/monstre mystérieux.

Un journaliste français, Victor, est dépêché sur les lieux, les parisiens étant friand de ce genre d'aventure. C'est un homme solitaire très littéraire et poète qui va décrire de manière idéaliste et rêveuse les évènements. La froideur des gens du coin et du prêtre est atténuée par l'accueil du médecin du comté qui le prend sous son aile et par une rencontre fantasmagorique.

Par son écriture poétique et son graphisme, Animabilis nous envoûte, alors qu'une intensité nous laisse éveillé.

Etrange.

Extrait : "Toute les choses contiennent un mystère. Et la poésie est le mystère qui contient toutes ces choses"

"Le journaliste cherche la vérité et tente laborieusement de l'écrire. Le poëte écrit sa vérité pour dire au monde d'essayer de trouver lui-même la sienne."

Retrouvez toutes les BD de la semaine chez Noukette

Posté par Gambadou à 05:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 juillet 2020

Carnet de bord du 24 au 30 juin 2020

cb 20-page-001

Posté par Gambadou à 06:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Appelez-moi Nathan, de Catherine Castro et Quentin Zuttion

Appelez-moi-Nathan_2226

appelez-moi-nathan_page-e6d6e

J'avais beaucoup vu cette BD sur les blogs et j'étais d'autant plus intéressée qu'il y a eu dans ma famille une transformation de genre avec une nièce devenue neveu.

Lila a toujours été un garçon manqué, refusant de porter des robes , jouant avec les garçons et préférant recevoir un canif qu'une sac rose à Noël. A l'adolescence, son corps se met à changer, ses seins se développent et elle ne se reconnaît pas dans ce corps de fille. Elle est attirée par les filles mais ne se considère pas comme lesbienne puisque, pour elle, elle est un garçon.

Va alors commencer tout un parcours, d'abord pour se comprendre elle-même, puis pour que l'entourage accepte sa transformation. Elle a la chance de vivre dans un entourage aimant et compréhensif, qui, même si la nouvelle les secoue, vont la soutenir dans son choix.

Voici donc Lila devenue Nathan, un jeune garçon épanoui et heureux dans son nouveau corps.

J'ai trouvé très intéressant qu'une BD parle de ce problème de transidentité, même si l'aspect psychologique et physique est assez édulcoré. Car tout se passe bien dans la transformation de Lila en Nathan. Ses proches (parents, amis, enseignants) sont à l'écoute. Son mal être est présent, avec de la violence parfois puisqu'il va jusqu'à s'automutiler, mais rapidement pris en charge. Les effets secondaires de la prise d'hormones se résument à un léger mal de tête et rien n'est dit sur la souffrance des actes chirurgicaux.

A lire cette BD, on a presque l'impression que le chemin pour changer de genre est assez simple, même si il demande de la ténacité.

Le trait est sensible, le regard bienveillant et l'histoire pleine d'espoir et de tolérance.

C'est un témoignage beau et fort, qui permet de mieux comprendre la transidentité.

Vous pouvez retrouver toutes les BD de la semaine chez Moka.

 

Posté par Gambadou à 06:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 juin 2020

Carnet de bord du 17 au 23 juin 2020

cb 21-page-001

Posté par Gambadou à 10:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Le Ghetto intérieur, de Santiago H. Amigorena

le ghetto interieur

Extrait : "À partir de ce triste mois de mars 1941, Vicente allait éprouver une double haine de lui-même : il allait se détester parce qu'il s'était senti polonais et il allait se détester davantage encore parce qu'il avait voulu être allemand. Il allait éprouver une double haine de lui-même que jamais le fait de se sentir juif n'allait soulager. "Pourquoi jusqu'aujourd'hui j'ai été enfant, adulte, polonais, soldat, officier, étudiant, marié, père, argentin, vendeur de meubles, mais jamais juif ? Pourquoi je n'ai jamais été juif comme je le suis aujourd'hui - aujourd'hui où je ne suis plus que ça." Comme tous les Juifs, Vicente avait pensé qu'il était beaucoup de choses jusqu'à ce que les nazis lui démontrent que ce qui le définissait était une seule chose : être juif."

Posté par Gambadou à 06:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
17 juin 2020

Carnet de bord du 10 au 16 juin 2020

cb 20-page-001 (1)

Posté par Gambadou à 06:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]