mulvaney Parution 1998, 740 p, traduit de l'anglaisblogoclub

Lu dans le cadre du blogoclub tenu par Sylire et Lisa  

L'histoire se passe aux États-Unis, dans un petit village de l'état de New-YorkNew-York. Une famille d'américain "moyen" vit paisiblement dans une ferme : il y a Michael, le père, qui dirige une petite entreprise de toiture; Corinne, la mère, bienveillante et étourdie; Mickael junior qui doit reprendre l'entreprise familiale; Patrick, l'intellectuel; Marianne, la seule fille, belle et très pieuse; et enfin Judd, le petit dernier, qui va nous raconter l'histoire de sa famille.

Car au départ tout est idyllique, ne serait-ce le père qui cherche une reconnaissance qu'il n'a pas eu enfant auprès des membres du Country Club, ne serais-je la dépendance de Corrine à son mari, Mickael junior qui a du mal à s'intégrer dans l'entreprise, Patrick qui a peu d'amis et Marianne un brin vaniteuse. Mais tout va bien... jusqu'à ce que...

On est pris dans l'histoire, dans l'évolution des personnages, le cercle vicieux qui se referme sur eux. Une écriture très fluide, une saga familiale très réaliste.

J'ai beaucoup aimé cette écriture, il y a une dureté émotionnelle, et en même temps une douceur, une longueur du temps qui efface. J'ai eu souvent envie de secouer la mère, d'envoyer la fille chez un psy, mais tout se fait naturellement....

Un livre à découvrir.

Extrait : " Nous étions les Mulvaney, vous vous souvenez? Vous croyiez peut-être notre famille plus nombreuse; j'ai souvent rencontré des gens qui pensaient que nous, les Mulvaney, formions quasiment un clan, mais en réalité nous n'étions que six : mon mère Mickael John Mulvaney; ma mère Corrine; mes frères Mike et Patrick; ma soeur Marianne et moi.. Judd.

De l'été 1955 au printemps 1980, date à laquelle mes parents durent vendre la propriété, il y eut des Mulvaney à High Point Farm, sur la route de High Point, onze kilomètres, au nord-est de la petite ville de Mont Ephraïm, État de New-YorkNew-York, dans la vallée de Chautauqua, cent dix kilomètres au sud de lac Ontario.

High Point Farm était une propriété bien connue dans la vallée- inscrite plus tard aux Monuments historiques- et "Mulvaney" était un nom bien connu.

Longtemps vous nous avez enviés, puis vous nous avez plaints.

Longtemps vous nous avez admirés, puis vous avez pensé Tant mieux !... ils n'ont que ce qu'ils méritent.

"Trop brutal, Judd!" dirait ma mère, gênée, en se tordant les mains. Mais j'estime qu'il faut dire la vérité, même si elle fait mal. Surtout si elle fait mal."