MIEL     coup_de_coeurMiel2

2 tomes

C’est un cadeau du Père-Noël. Je l’avais mis sur ma liste à la suite de tous les commentaires positifs que j’avais vu sur vos blogs.

Très belle bande dessinée sous forme autobiographique.

Jung vient de Corée du Sud. Traînant dans les rues, il est trouvé à l’âge de 5 ans par un policier qui va le remettre à un orphelinat. Quelques temps après, il va être adopté par une famille belge comprenant déjà 4 enfants " naturels ". Il va trouver une famille, une mère sans doute aimante mais peu câline et démonstrative, qui va parfois lui asséner des mots très durs qui lui font croire qu’il ne fait pas vraiment partie de la fratrie.

Jung nous montre les pensées et les sentiments d’un enfant adopté, qui vit le rejet de l’abandon comme une honte et qui se cherche entre famille d’ici et de là-bas.On sent beaucoup de douleur et d’amertume chez cet homme qui a finalement réussi à se construire.

Beaucoup de cynisme et d’ironie dans son analyse. Une grande question aussi qui revient plusieurs fois : la Corée du Sud est le pays ou il y a eu le plus d’enfants à adopter. Jung vit comme une honte le fait que le gouvernement coréen est envoyé au quatre coins de la planète des milliers de compatriotes. Il se demande plusieurs fois ce qu’il serait devenu si il était resté en Corée, et si finalement cela n’aurait pas été mieux.

Au delà des textes et de l’histoire, j’ai aussi beaucoup aimé les dessins au crayon noir, les traits tour à tour discrets ou appuyés.

Deux très beaux livres.

Extrait : " Mes parents adoptifs étaient sévères et exigeants. Ils ont commis quelques maladresses qui ont froissé ma susceptibilité d’enfant adopté, blessé mon amour-propre. Cependant, ils m’ont aimé à leur manière et je n’ai jamais manqué de rien.

Peut-être que je leur en demandais trop aussi, et qu’ils n’avaient pas plus à offrir.

Finalement, ils m’ont donné le principal : une famille"