chaussures parution 10/2009- 340 p, traduit du suédois

recommandé par ma belle-soeur chez qui j'étais en vacances...

Fredrik Welin vit seul sur un îlot de la Baltique, avec son chien et son chat. Il a atterrit là 12 ans auparavant, à la suite d'une "catastrophe" qui lui a donné envie de tourner le dos à la vie. Dans cette ancienne vie, il était chirurgien orthopédiste, fils d'un couple pauvre et de grands parents pécheurs qui vivaient sur cette île. Sa seule liaison avec le monde extérieur est la venue plusieurs fois par semaine de Jansson, le facteur de l'archipele. Même si il n'a reçu aucun courrier en 12 ans, il continue à passer par l'île pour sa tournée.

Tous les jours, Fredrik a un rituel : il se plonge dans l'eau glacée pour se prouver qu'il vit encore.

Il en est à se demander le sens de ce repli, quand apparaît sur la glace une vieille dame qu'il a aimé étant jeune. Sa vie va en être durablement chamboulée.

On est dans un paysage de froid, de glace et de solitude. Le style est simple et fluide. On suit tranquillement cette vie qui s'écoule. Et quand cet homme blessé se retrouve obligé de faire face à ses multiples fuites, on le comprend. Les personnages sont tous attachants et intéressants, avec des caractères forts qui impriment à leurs vies des contours étonnants.

Un roman en forme de bilan. Un livre sur l'amour, la peur et la solitude.

C'est beau et sensible.

A lire.