il faut beaucoup aimer les hommesParution 08/2013 - 311 p

Solange, française, est actrice et vit à Los Angeles. Elle commence à percer dans le métier. Lors d'une soirée chez Georges (l'égerie d'une marque de café ultra-mondialisée), elle rencontre Kouhouesso, un canadien d'origine camerounaise acteur lui aussi. Elle tombe immédiatement amoureuse. Kouhouesso a un grand projet : adapter "au coeur des ténèbres" de Conrad en tournant au Congo. Une manière de dénoncer la vision du noir par les blancs.

Solange veut croire en cet amour, elle attend Kouhouesso, espère. Mais lui est obnubilé par son tournage et à tendance à l'oublier. La passion amoureuse, quand elle n'est vécu que par l'un des protagonistes, est assez destructrice.

Un questionnement sur l'amour, mais aussi sur les couples mixes. C'est un mélange de sentiments, d'émotions et de réflexions.

J'ai eu du mal à entrer dans le livre au départ. Le style sans doute avec des phrases et des paragraphes très courts. Et puis j'ai été prise par l'histoire, par le rythme du roman, par l'attente de Solange. J'ai beaucoup aimé son personnage, tous les efforts qu'elle fait pour que son couple fonctionne. Un très bon roman qui fait réflechir.

"Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela, ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter "Marguerite Duras

Un excellent roman pour Antigone, un roman intelligent pour Clara, un coup de coeur pour Cathulu.