les sauvageonsParution 11/2013 - 125 p.

Roman historique sur la vie dans une colonie pénitentiaire d'enfants dans le Cantal dans les années 1850.

Après la mort de son père, Hippolyte, 13 ans, a été placé chez son oncle, un sabotier. Il est traité un peu durement et du coup décide de suivre un vagabond qui lui promet une vie de liberté sur les chemins.

Arrêté dès le deuxième jour, il se retrouve enfermé dans la colonie pénitentiaire de Boussaroque, dans le Cantal. Il raconte les difficiles conditions de vie de ces centaines d’enfants vivant quasiment comme des bagnards.

Ce sont des enfants qui sont présentés comme des délinquants (ce qu'ils ne sont pas tous) et détestés par la population à qui ils font peur. Du coup, quand il y a une fugue, l'enfant est souvent trahi par un villageois qui touche ainsi une prime de 15 francs. Des enfants damnés.  Chaque heure, chaque jour passé est une petite victoire dans ce lieu hostile ou ils ont froid et faim. Comment, dans un tel lieu, arriver à avoir un sentiment d'existence ? Comment ne pas s'enfoncer dans le révolte ou l'abattement ?

Dans toute cette noirceur, il y a quand même des moments de lumière. Tout d'abord la belle amitié qui va se nouer entre Julien qui a tout juste 9 ans, et Hippolyte, 13 ans, le narrateur. Et puis des moments de compassion de la part d'adultes, le palefrenier, une villageoise...

Un récit d’aventures façon XIXe siècle, s’appuyant sur des faits réels, pour lequel l’auteur a mené une recherche documentaire. Un livre assez dur et poignant sur la condition de vie de ses enfants traités moins bien que du bétail.

Extrait : "Dessous, il y avait notre fuite éperdue, ces lieux franchies à force de souffrance et de courage, cette distance que nous avions voulue mettre entre nous et la colonie du malheur, les châtiments, le clairon du petit matin. A ces jeux d'enfants que nous pratiquions malgré tout, dans les moments de répit. L'un de nous commençait une phrase par : "On serait" ou par "On est ". On serait un oiseau dans le ciel. On est un grand coup de vent qui emporte au loin. On serait loin justement, très loin. Mais au bout du compte, on est là au milieu de nulle part, entre forêts sombres et gestes interdits, comme des esclaves."

A partir de 13 ans (4ème - 3ème)