man parution 03/2013 - 144 p.

J'avais beaucoup aimé "Ru" de la même auteure, où elle racontait son arrivée d'enfant réfugiée au Québec après avoir fuit le Vietnam.

Dans ce court (mais dense) roman l'auteure raconte la venue d'une vietnamienne au Québec grâce à un mariage arrangé avec un vietnamien vivant dans ce pays. C'est une jeune vietnamienne qui a appris à cacher ses sentiments que ce soit vis à vis de son mari ou de ses enfants. Elle est redevable à son mari de sa venue au Quebec, un mari bon et doux mais qui ne lui procure aucun plaisir. Elle aime ses deux enfants mais est incapable de les toucher par des caresses ou de simplement leur dire "je t"aime". Elle adore son amie Julie aussi exubérante qu'elle est introvertie. Elle apprécie de faire des plats vietnamien pour le restaurant de son mari mais reste toujours en retrait. Jusqu'à sa rencontre avec Luc.

Le roman se présente par des très courts chapitres, voir des paragraphes. Dans la marge un mot vietnamien qui résume la page. Le ton est celui de la confidence, de pensées internes, un semblant de légèreté qui cache une confession intime beaucoup plus profonde et forte. Le bouleversement de sa rencontre avec Luc, un français rencontré lors d'un voyage culinaire, la découverte de l'amour et du plaisir sont très touchants.

Un très beau texte sur l'exil, les sentiments, l'identité, l'héritage maternel.