analphabete-savait-compter parution 10/2013 - 

J'avais bien apprécié son premier roman "le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire", alors quand j'ai vu qu'il tournait dans mon groupe de lecture, je n'ai pas hésité. Après tout, un bon moment de détente, ça n'est pas tous les jours.

Au début j'ai été emportée, et puis ... les péripéties sont tellement abracadabrantes, les retournements omniprésentes, les situations complètement ubuesques ... que c'est devenu lassant.

Nombeko est une jeune noire d'Afrique du Sud qui travaille à vider les latrines de Soweto. Analphabète, elle à soif d'apprendre et surtout elle manie les chiffres avec virtuosité. Elle va se retrouver propulsée femme de ménage du responsable du programme nucléaire d'Afrique du Sud. Et là... ça se complique ... puisqu'elle va se retrouver en Suède avec, comme colis postal, une bombe nucléaire ...

C'est complètement givré et invraisemblable , c'est plein d'ironie et de caricature, c'est décoiffant et original, complètement décalé, mais j'ai craqué au bout des trois-quart du livre et j'ai lu la fin en diagonale.