vieux-fourneaux-tome-1-ceux-qui-restent parution 2014  coup de coeur

 

J'avais noté cette BD suite à de nombreux coups de coeur sur les blogs. Mon mari étant bédéphile, je n'ai pas eu trop de mal à lui faire acheter, même si la couverture jaune ne le tentait pas trop.

Coup de coeur pour moi aussi, et pour toute la famille qui l'a lu. Fou-rire en série, ça fait du bien !

Bien sûr il y a le scénario : trois septuagénaires, amis d'enfance, qui se retrouvent à l'enterrement de la femme de l'un d'entre eux. Une révélation va mettre le feu au poudre. L'un des trois part avec une carabine pour tuer un ancien amant, les deux autres filent à sa poursuite, accompagnés de la petite-fille enceinte jusqu'au dents. Nous voilà dans un road-trip endiablé.

Ce que j'ai le plus aimé, c'est les dialogues que je qualifierai comme étant "à la Audiard". "Qui c'est qui lui a bombé la guérite à ta Sophie" (qui est enceinte), "faut reconnaître qu'elle était sacrément bidochée, la garce", " à nos âges, il n'y a plus guère que le système qu'on peut encore besogner. Du coup, ma libido s'est reportée sur la subversion"

La deuxième chose que j'ai beaucoup apprécié, c'est justement la subversion de ces trois vieillards qui ont passé leur vie à lutter pour les droits des travailleurs et qui en ont gardé une gouaille et un esprit cinglant. Ils sont forts en gueule et attachants.

Et pour finir il y a les dessins, plein de finesses et de détails craquants.

C'est drôle, enlevé, émouvant, énergique, décalé. Irrévérencieux et jubilatoire comme le dit Noukette

Un vrai régal. Vivement la sortie du tome 2.