la femme de nos vies    coup de coeur

Il était noté depuis longtemps sur ma LAL, et quand je l'ai vu à la bibliothèque dans le bac des livres audio, je me suis dit que ce serait une bonne façon de faire baisser ma LAL ! Et  bien très bonne pioche ma fois, je crois que c'est la première fois que je prends du plaisir à écouter un livre audio ! 

David Rosfeld, habitant aux Etats-Unis, vient en Allemagne au chevet d'une vieille femme mourante. Il y croise la petite fille de cette femme, une petite fille qui ne veut pas entendre parler de cette grand-mère qui a été condamnée en tant que criminelle de guerre nazie pour avoir tuer tous les enfants d'une école de jeunes juifs surdoués qu'elle dirigeait. Mais c'est une toute autre histoire que David Rosfeld va raconter à la jeune fille. L'histoire d'une femme qui a effectivement adhéré au mouvement National Socialist, mais avant que cela devienne une machine à tuer. Une femme qui a essayé de sauver des enfants, qui a fait son possible pour lutter contre la folie de Hitler. C'est aussi une belle histoire d'amour, une histoire drôle et émouvante, poignante et dure, avec en toile de fond la montée puis la défaite du nazisme et la course à l'arme atomique.

Un livre entraînant, fluide, grave et léger à la fois. Le sujet de la seconde guerre mondiale, de l'extermination des juifs et de la folie du nazisme est vue d'une façon assez originale, celle d'un petit garçon qui se fait passer pour un autre pour ne pas mourir et qui va, par amour et par loyauté envers celui qui lui a donné son nom, essayer de devenir un physicien de renom. Sur certains passages, apr exemple quand Hitler vient inspecter l'école de David, j'ai hésité entre le rire et les larmes : le rire devant le ridicule de cet homme, les larmes quand on sait ce que ses décisions ont eu comme conséquences.

Beaucoup d'humanité et de tendresse. Un très bon livre.