dans-l-ombre-de-la-lumiereparution 01/2013 - 304 p.

Nous sommes à Carthage au 4ème siècle après Jésus-Christ. La parole est donnée à Elissa, une femme qui a véu pendant près de vingt ans avec Augustinus, avant qu'il ne devienne Saint Augustin. Elle a été répudiée douze ans auparavant alors qu'elle vivait à Milan. Elle y a laissé son fils avec son unique amour.

A Carthage, elle est revenue vivre chez sa soeur et son beau-frère et les aide dans leur artisanat de poterie. En livrant des lampes à huile, elle fait la connaissance d'un couple dont Silvanius, le mari, a pour métier de réécrire sur des parchemins les discours des érudits. C'est par lui qu'elle va apprendre la venue à Carthage d'Augustinus, devenu évêque d'Hippone.

En allant l'écouter prêcher, tous les souvenirs de leur amour revient. Elle va nous dévoiler petit à petit la vie de cet homme qui, avant de la répudier et de rentrer dans les ordres, faisait partie de la "secte" des manichéens, aimait l'amour physique et avait une passion pour sa concubine et son fils. 

Puis vient le temps de l'après : les écrits d'Augustinus, sa renommée, ses talents d'orateurs, ses réflexions sur la grâce de Dieu, la rigueur de son christianisme, son ambition et les conflits et schismes de l'Eglise Catholique.

Elissa est restée fidèle à sa passion malgré la trahison de son amant, fidèle à la religion manichéenne, fidèle à la vie et à la lumière. C'est une personne très attachante, bouleversante et émouvante. 

Au delà de l'histoire de Saint Augustin, il y a tout le quotidien de Carthage, la chaleur, la mer, les sorties aux bains, les olives, les cyprès mais aussi la chute de Rome.

Un livre qui se savoure. Le beau portrait d'une femme fidèle et admirative. Un parcours spirituel et digne. Une belle histoire d'amour qui se mêle à la grande histoire.