kant parution 03/2011 - 103 p.

Un tout petit livre par la taille (10x15) et par le nombre de pages (103) mais un livre puissant et remuant.

Aminata est une jeune femme qui a été mariée jeune dans son pays d'Afrique du Nord, qui a débarqué en France avec un mari qui lui a fait miroiter le bonheur mais qui ne connaît que l'enfermement. Enfermement de son appartement où elle est seule quand son mari part travailler et que sa petite fille est à l'école, enfermement de la langue qu'elle ne parle pas, enfermement de la culture elle qui ne sait ni lire ni écrire, et enfin enfermement de la burqa quand elle sort faire son marché dans le quartier et qu'elle chemine dans l'espace que son mari lui a défini.

Deux évènements vont changer sa vie : la vue d'une petite robe rouge dans un vitrine d'une boutique à la périphérie de l'espace autorisé, et la découverte d'un livre de Kant sur les Lumières.

On va suivre le cheminement d'Aminata qui, petit à petit, va écarter le voile des traditions et des coutumes qui l'écrase. Elle va essayer de trouver sa place, de tracer sa vie, d'oser enfin ne pas être qu'une ombre.

Ce secret, elle va le partager avec sa petite fille.

Un livre émouvant et pesant mais plein d'espoir.

Une belle découverte.