ecrivain national parution 08/2014 - 389 p.

Serge, écrivain d'une cinquantaine d'année, est invité à passer un mois en résidence d'auteur dans une petite ville du centre de la France. Il est reçu par le couple de libraires et doit, en échange de son hébergement, participer à des rencontres, animer des ateliers d'écriture et écrire un feuilleton dans le quotidien régional.

Dès son arrivée, il est attiré par un fait divers qui fait la une : un vieil homme solitaire et riche à disparu, un couple de jeunes "néoruraux" est accusé. Serge se sent irrépressiblement attiré par Dora, la femme de ce couple.

J'ai été emportée dès le début de ce roman. Le mystère, l'ambiance de cette petite ville, les ateliers d'écriture auprès des illettrés, les personnages haut en couleur du maire ou du bûcheron, la forêt. Et puis j'ai commencé à trouver que l'on tournait en rond. Plus rien ne se passe si ce n'est cette attirance quasi malsaine avec la jeune femme. Et tout s'accèlère à la fin, un peu trop rapidement.

Une lecture en demi-teinte. J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur et sa description de la nature humaine, mais j'ai été déçue par l'histoire que j'ai trouvé poussive.

Canel et Yvon ont beaucoup aimé, Géraldine et Midola ont un avis plus proche du mien.