zouck parution 03/2004 - 154 p. coup de coeur

Mes enfants sont des fans absolues de cet auteur, malheureusement décédé accidentellement il y a quelques années. Fille n°1 et fille n°2 lisent et relisent en boucle les trois trilogies des "Ewilan"et "Ellana" qui l'ont fait connaître (une de leur cousine vient de donner en deuxième prénom "Ellana" à sa fille en honneur de Bottero, ça doit être de famille ! )

Donc, quand on tombe sur un livre de l'auteur qu'elles n'ont pas encore lu, elles se précipitent. Et là en plus une des héroïnes porte le même prénom que ma fille. Que de coïncidences !

Anouck, 17 ans, surnommée Zouck, partage avec Maïwenn sa meilleure amie ses joies et ses peines. Une de leurs grandes joies et de faire de la danse. Maïwen est une jeune fille belle et élancée, assez sûre d'elle, alors qu'Anouck est plus effacée, plus petite avec quelques kilos en trop.

Alors que Maïwenn va commencer une relation destructrice avec un homme plus âgé rencontré sur internet, Anouck va elle tomber dans l'anorexie en essayant de perdre les quelques kilos qui la complexaient. Les deux amies vont s'éloigner l'une de l'autre. Les parents de Zouck et sa professeur de danse s'alarment de sa maigreur et essayent de l'aider à sortir de sa maladie. Mais c'est seulement quand les deux amies vont se retrouver qu'elles vont chacune pouvoir s'épauler pour faire le chemin vers la vie.

Ce que j'aime chez cet auteur c'est que ce n'est pas parce que c'est un livre jeunesse que l'on tombe dans du vocabulaire facile ou des sentiments mielleux. Au contraire, l'écriture est belle et sensible, légère et profonde à la fois.

Un très beau livre qui parle aussi bien des dangers de l'anorexie que des rencontres sur internet. A mettre dans toutes les mains des ados et de leurs parents. 

Fille n°1 et n°2 ont beaucoup aimé.