revival parution 10/2015 - 

Lu et chroniqué par Demiderus.

Vers le milieu du 20ème siècle, deux destins se croisent : celui de Jamie Morton, cadet d'une famille nombreuse, et de Charles Jacobs, le nouveau révérend du village. Ce dernier, charismatique et mystérieux, illustre ses paroles d’Évangile en les mêlant à sa passion : l'électricité, qu'il partage avec le petit Jamie. Mais un jour, un drame déchire la vie de l'homme d’Église et opère un tournant décisif dans son existence ; reniant Dieu, il est destitué de son emploi et quitte la vie des habitants du village.

Dix ans plus tard, Jamie Morton voit sa vie menacée ; guitariste de rock, il côtoie au quotidien la drogue et l'alcool. C'est alors que les chemins du révérend déchu et du jeune homme dévasté vont se recroiser, et la notion de « renaître » va prendre tout son sens.

Je n'irais pas pas jusqu'à dire que ce roman m'a transporté, mais le King continue à manier suspense et intrigue avec une subtilité habituelle. Ce livre n'est pas comparable aux ouvrages indétrônables tels que Misery, Shining ou encore Ça, et s'inscrit d'avantage dans une logique de distraction ; Revival est prenant, intéressant, mais pas -selon moi- une œuvre exceptionnelle.

Cela dit, les références détaillées à propos de l'électricité et de la musique rock (l'authentique, si je puis dire) sont multiples et le style remarquable de l'écrivain toujours au rendez vous.

Merci aux Editions Albin Michel