l'interet de l'enfant

parution 09/2015 - 231 p

Fiona Maye est proche de la soixantaine. Juge aux affaires familiales, elle a petit à petit laissé sa vie professionnelle prendre le pas sur sa vie personnelle. Mariée sans enfant, elle vit un moment difficile avec son mari et du coup passe encore plus de temps sur ses dossiers. Et justement, la voici avec une nouvelle affaire urgente : des parents témoins de Jéhovah qui refusent la transfusion sanguine qui pourrait sauver leur fils de 17 ans atteint d'une forme spéciale de leucémie. L'hopital fait appel pour avoir l'autorisation d'effectuer la transfusion contre l'avis du jeune garçon et de sa famille.

Après avoir entendu les deux parties, Fiona décide d'aller voir le jeune homme à l'hopital afin de se faire son propre avis.

Je n'ai pas réussi à entrer dans ce livre pour plusieurs raisons.

- Tout d'abord par l'écriture. J'ai plusieurs fois du relire des phrases pour les comprendre, et pour certaines, ce fut peine perdue : "Il avait parlé posément, projetant ces trois mots dans le gouffre de ses doutes, les ajustant à sa tendance, dans tout conflit aussi gênant que celui-ci, à se donner tort." ???????

- Ensuite par l'histoire : on traîne en longueur sur certaines descriptions (toutes les rues prises pour aller de son appartement au palais de justice) et au contraire on passe très vite sur les émotions. Pas grand chose par exemple sur le point de vue des parents après la décision de justice ...

Du coup j'ai traîné pour lire ce livre, le reprenant avec déplaisir.

Clara l'a trouvé brillant, Alex l'a trouvé bouleversant malgré l'écriture laborieuse.