les enfants indocilesparution 01/2016 - 235 p.

Claire Jarnon est une jeune femme timide qui ne sait pas dire "non" et qui regarde sa vie se dérouler sans vraiment la maîtriser. Son père, pianiste de renom, a disparu mystérieusement quand elle était jeune. Sa mère ne s'en est jamais remise et elle a été élevée par sa grand-mère, Madeleine, une femme un peu excentrique, romancière à succès.

Claire a fait des études de journaliste mais elle n'a trouvé qu'un emploi subalterne où elle rédige les horoscopes d'un quotidien. Cela lui laisse le temps de rêver et lui évite de prendre des risques.

Toute les semaines elle rend visite à sa grand-mère qui est, depuis une chute, en résidence dans une maison de retraite.

Un matin, elle reçoit un coup de fil de la maison de retraite : sa grand-mère a disparu. Cela lui fait revivre la disparition de son père. Mais alors qu'il n'a jamais donné signe de vie, Madeleine a laissé à sa petite fille une liste d'enigmes sous forme du jeu "cap ou pas cap". 

En les réalisant, elle va petit à petit découvrir des secrets de famille, mais aussi et surtout elle va enfin prendre sa vie en main. 

Car Claire s'est bâtie sur une absence, sur le vide de son père "Claire refuse les liens, elle ne veut s'attacher à personne, les gens qu'elle aime finissent toujours par disparaître. Pourquoi prendre le risque de s'infliger encore cette peine ?". Du coup elle n'est pas actrice de sa vie. Les épreuves imaginées par sa grand-mère vont l'obliger à se dépasser et à s'accepter.

Lors de cette quête, elle va rencontrer des personnages haut en couleur. Des gens que sa grand-mère a utilisé dans ses romans.

Le suspens est bien tenu, les personnages attachants, l'écriture fluide.

Un très bon roman que j'avais plaisir à retrouver. Juste un bémol sur la couverture qui ne correspond pas à l'histoire et qui peu paraître mièvre loin de la réalité de ce roman.

Merci aux éditions Fromentin pour cette belle découverte.