déneiger le ciel parution 01/2007 - 146 p.

Rien que le titre est déjà un poème... 

Ce livre était noté depuis longtemps dans ma PAL, et je me suis délectée de l'écriture.

David a une soixantaine d'années. Veuf, il vit seul dans une maison isolée, sur les hauteurs d'un village de montagne. Sa fille et ses petits enfants viennent souvent le voir. Cette année, en cette veille de Noël, son tracteur en panne va l'empêcher de déneiger la commune, ce qui est normalement son travail.

Alors qu'il est au chaud chez lui, regardant la neige tomber, son ami Pierre lui demande de venir l'aider à rentrer du bois, et un ami d'enfance de sa fille lui annonce sa venue, à pied et en auto-stop. N'y tenant plus, David décide d'aller les retrouver.

Par cette nuit flirtant avec les moins vingt degrés, David va avoir le temps de réfléchir sur sa vie, ses priorités. Entre délire et analyse, les souvenirs remontent et on le suit, évoluant lentement dans cette nature superbe et dure.

Un hymne la nature et à la vie dans une écriture très poétique.

Extrait " Marcher seul la nuit, la vie devant soi, fait que chaque pas ressemble à un mot qu'on prononce. Comme se rendre sur le pas de la porte d'une nouvelle histoire, attendre que quelqu'un vous reconnaisse, vous prie d'entrer."