sortie-classes sortie 1er septembre - rentrée littéraire

Étant moi-même enseignante en collège, j'ai demandé à Albin Michel cette nouveauté portant sur la vie d'un professeur de français dans un collège de banlieue.

Julien, ce professeur agrégé, issu de la bourgeoisie, a choisi d'enseigner en banlieue malgré les difficultés. Il s'interroge sur un de ses élèves, mutique. Cela lui rappelle un ami d'adolescence, un ami qui n'était pas "scolaire". Ce qui est étonnant, c'est qu'il est curieusement amnésique de ses années collégiennes, et c'est en retrouvant des anciens camarades que son passé ressurgit.

Une construction étonnante, les retour en arrière permettent de se poser des questions sur l'évolution de l'éducation, de l'enseignement, sur le poids de l'environnement familial ...

Un portrait moins désabusé que ce que j'attendais (ce qui me va très bien), même si on ne peut pas aider tous les élèves et si les élèves non scolaire se retrouvent écrasés par le système.

Un roman qui est plus tourné sur l'amitié  de Julien dans son adolescence que sur la réalité du collège actuellement. C'est fluide et agréable à lire, même si je n'en garderai pas un souvenir très longtemps.