zélie femme libre parution 10/2016 - 170 p.

Un roman d'une petite maison d'édition bretonne : presses de l'Ehesp. Une lecture très agréable.

Zélie est une jeune femme aide soignante dans un centre de gériatrie. Rêveuse, elle prend son temps avec les patients, aime échanger avec eux, avoir des petites attentions. Son attitude n'est pas en adéquation avec la direction de l'établissement qui cherche le profit et le médecin en chef qui passe en coup de vent et ne veut pas s'embarasser des menus désagréments du service.

Zélie est enceinte de son premier enfant, une grossesse qui accroît ses émotions. Une période qu'elle garde pour elle et pour son enfant avec qui elle échange, mettant de côté le père.

Elle décide alors de tout plaquer pour partir voir une amie dans le sud, une amie qui vit dans une communauté "juste à côté de la société". 

Un endroit un peu hors du temps, une initiative où les idéalistes veulent retrouver un mode de vie plus sain loin des dérives de la société. 

Dans la première partie du livre, Zélie est en gériatrie. Même si on ressent la lassitude et la pression, il y a aussi beaucoup d'humour et de partage. Cette première partie se lit d'une traite.

Ensuite Zélie décide de partir dans cette communauté du Sud. Là aussi des anecdotes qui rendent le livre vivant, des personnages attachants, une utopie réalisable.

Mon seul bémol vient de la grossesse de Zélie, de sa fuite qui ne prend pas en compte le père, d'une vue assez négative des hommes. Et un dernier chapitre un peu trop politique.

En tout cas un livre que j'ai eu du plaisir à lire, une réflexion intéressante sur la place des personnes âgées et leurs traitements dans notre société. Un bon premier roman.

Extrait : "Zèlie a les larmes aux yeux. Elle se demande comment et pourquoi elle s'est tant empêchée d'être elle-même ces derniers temps. Elle a cru qu'il fallait qu'elle change, qu'elle n'était pas adaptée à notre société mais c'est la société qui n'est pas adapté aux colibris ! 

Elle rassure sa fille et essaye de se rassurer par la même occasion. Elle espère que son compagnon la rejoindra, que lui aussi sortira de l'autoroute.

Elle l'appellera dès qu'elle aura trouvé les mots justes pour lui dire son amour et sa confiance en leur capacité à inventer leur vie ensemble."

Voici une petite vidéo de l'auteure :