juste avant l'oubli parution 08/2015 - 286 p.

Un livre noté sur ma LAL à la suite des bonnes critiques glanées sur les blogs.

Franck, infirmier, vit depuis plusieurs années avec Emilie, professeur de français. Mais Emilie ne se sent pas bien dans ce métier. A plus de trente ans, elle décide de reprendre ses études pour écrire une thèse sur un auteur écossais, Galdwin Donnell, décédé mystérieusement. Cet auteur habitait une petite île perdue en Ecosse. Emilie va aller y vivre, laissant Franck et son désir de fonder une famille. 

Trois mois après son départ, Franck va la rejoindre alors que les "Journées d'études internationales sur Galdwin Donnell" ont lieu sur l'île, regroupant vingt-cinq personnes sur dix jours.

Les jours se suivent pour Franck qui se sent déplacé au sein de cette assemblée passionnée et qui ne trouve comme oreille attentive que le gardien de l'île, un homme bourrue et taciturne un peu trop portée sur la bouteille. Petit à petit, l'auteur prend de plus en plus de place dans la vie du couple, allant jusqu'à changer leur vie.

Autant j'ai apprécié les passages sur le changement psychologique des personnages, la tension qui prend corps, autant j'ai trouvé très longues les pages qui reprennent les interventions des conférenciers sur l'auteur Galdwinn Donnell. Il y a plusieurs pages que j'ai tournées très rapidement ...

Quelques longueurs donc, mais un drame psychologique bien mené.

Extrait "Mais la présence de Donnell devenait insupportable surtout lorsque Franck et Emilie se disputaient. Elle grandissait d'un coup. L'esprit de l'auteur qu'Emilie ne pouvait s'empêcher de convoquer - par sa dévotion constante, son intérêt infaillible - s'étendait dans chaque fissure ouverte par leurs désaccords jusqu'à ce que Franck est l'impression que sa présence énorme le chassait du lit".