le pouvoir du chien parution 08/2002 - 363 p. traduit de l'américain

J'essaye de faire baisser ma LAL (mais peine perdue, dès que j'y arrive enfin, je note d'autres livres !). Celui-ci était noté depuis de plusieurs années et m'attendait sagement à la bibliothèque.

Nous sommes dans l'ouest américain, dans les plaines du Montana, dans les année vingt / trente. Phil et Georges, deux frères, tiennent un ranch familial. La quarantaine tous les deux, célibataires, ils sont quasiment siamois avec pourtant des caractères très différents : Phil est brillant, orgueilleux, extraverti et aime être obéi ; Georges est au contraire taciturne, à l'écoute.

Quand Georges se marie assez soudainement à Rose, une veuve qui a un grand fils, l'harmonie entre les deux frères est mise à mal. Phil ne supporte pas cette nouvelle venue et va tout faire pour qu'elle se sente de trop et que le couple se sépare.

La tension monte, Phil est plein de perversité, il calcule, fait des hypothèses et conçoit tout un plan pour arriver à ses fins.

On est tenu en haleine, on espère, on croise les doigts, on suit avec horreur les plans de Phil, la descente aux enfers de Rose, l'affrontement silencieux entre les deux. L'arrivée du fils de Rose, un jeune garçon étrange et silencieux, va tout remettre en question.

Un roman entre western et thriller psychologique, quelques longueurs mais un livre que j'avais hâte de retrouver.