ce n'est pas toi

Une autre BD d'aventure humaine autobiographique, après la très-belle "les petites victoires".

ce_n_est_pas_toi_que_j_attendais_image2

Quand la trisomie de sa petite fille est décelée, peu de temps après sa naissance, Fabien a du mal à y faire face. C'est quelque chose qu'il redoutait, dont il avait presque l'instinct, et voilà que ça lui arrive. Même si sa femme a elle aussi des moments de doute et d'angoisse, elle s'occupe très maternellement de cette petite fille. Fabien, lui, a du mal à la toucher et à s'occuper des gestes quotidiens qu'il avait très bien su faire pour sa première fille. Il va lui falloir du temps pour que l'amour paternel arrive. 

L'auteur revient sur ces moments très compliqués qui ont suivi la naissance de sa fille, sa difficulté à accepter, ses sentiments très mitigés jusqu'à l'envie de la voir mourir lors de sa première opération du coeur. Un sentiment de rejet, puis de colère et enfin d'abattement, avant de relever la tête.

C'est touchant parce qu'on voit bien tout le cheminement qu'il lui a fallu pour arriver finalement à un amour inconditionnel. Il y a beaucoup d'honnêteté dans cet album et la sincérité des sentiments violents dans le rejet au départ, sont très bien décrits.

Les dessins sont quand à eux plutôt doux et simples, avec peu de couleurs. J'ai juste un bémol sur les visages féminins, et notamment celui de la petite Julia qui n'est pas vraiment représentée avec les caractéristiques physiques des enfants trisomiques : une difficulté du père à la représenter sous ces traits ?

Un très bel album émouvant.

Retrouvez toutes les BD de la semaine chez Moka