québec-en-novembre-300x169

 

la bete

Un livre que j'ai lu en audio, grâce à un téléchargement gratuit sur Radio Canada. Le lecteur a un fort accent québécois ce qui m'a permis de vraiment voyager, mais en plus, le thème est assez noir et avec cet accent et les expressions typiques ça donne une légèreté que j'ai vraiment apprécié.

Un jeune garçon est séparé de sa mère après une énième tentative de suicide de celle-ci. Trimballé de foyers en familles d'accueil, le jeune homme assez perturbé se tourne vers la délinquance, l'alcool et les amphétamines. C'est un jeune homme perdu, qui va passer sa vie à chercher sa mère qu'il a idéalisé. Il débute en tuant des chats, puis passe au vol, au cambriolage, à l'usurpation d'identité.

Bon, si je vous dis que le livre parle d'un homme n'ayant aucune moralité et un égo surdimentionné, un looser narcissique, toxicomane, sociopathe, masturbateur, voleur, raciste, sexiste et alcoolique, cela ne donne peut-être pas envie. Mais tout est dans l'écriture (et la lecture) avec une poésie et un humour dans certaines phrases, un côté provocateur et incisif, un dynamisme mordant, un côté cru rythmé. C'est sûr qu'on ne s'ennuit pas dans cette descente aux enfers ! 

Un écriture au vitriol pour une histoire, certes noire, mais pleine de musicalité et d'humour. Je vous laisse des extraits pour que vous puissiez en juger.

Deux autre livres suivent (trilogie donc) mais je vais attendre un peu avant de me relancer dans cette lecture.

Extraits :

"On m’a dit que je ne comprenais pas tout, car je suis dysphasique. Ça ne m’impressionne pas, leur diagnostic bidon. Je ne comprends pas toujours le sens des mots ? On n’a pas compris le sens de la vie encore, alors que le sens de certains mots m’échappe n’est pas alarmant. "

"Je connais bien le Québec. J’ai déménagé plus souvent qu’à mon tour et mon tour venait souvent "

"J'ai découvert l'amour sur un site de rencontres. J'ai rencontré, virtuellement, un nombre incroyable de pétasses irrespectueuses qui, sans raison, cessaient de m'écrire. Je suis un homme persévérant. Je les relançais avec la détermination d'un obèse dans un buffet. C'est presque un emploi à plein temps, trouver l'amour. Je passais mes journées sur ces sites à la recherche de la perle rare. Ou semi-précieuse. Il ne faut pas se raconter d'histoires, il y a un paquet de boudins et de désespérées qui s'exposent là-dessus."

"Des saucisses de quoi ? Allez savoir ! Tous les animaux ont été crées pour qu'on les mange, c'est dans la Bible et c'est documenté. On est trop hypocrites pour manger nos chats et nos chiens, mais ça se mangerait, comme le reste. On devrait nourrir les pauvres avec tous les animaux domestiques qu'on assassine à la SPA. La boucle serait bouclée, ce sont leurs propres bêtes qu'ils abandonnent entre deux déménagements. Mais on manque de couilles quand vient le temps d'avoir de la suite dans les idées."