la disparition

Manfred Baumann cache derrière une vie sans aspérité, réglé au millimètre, des désirs et des pensées secrètes. Persuadé d'être un homme qui compte dans cette petite ville d'Alsace où il vit, il n'est en fait qu'un homme ordinaire. Jusqu'à ce que Georges Gorski, un inspecteur sans relief l'interroge sur la disparition d'Adèle Bedeau, serveuse dans le bar où Manfred a ses habitudes.

Que j'ai trouvé ce livre long ! Les deux protagonistes sont aussi gris et sans intérêt l'un que l'autre. Ils traînent des vies de perdants dans une ville inintéressante. Ça n'aide pas à dynamiser l'ambiance ! Les descriptions sont longues, ça n'avance pas.

Une belle déception.