L'entrée des mots

Livre reçu grâce à Babelio et son opération "Masse critique". Aimant beaucoup cet acteur, et bien sûr la littérature, je me suis dit que cela me plairait de lire son avis sur la littérature.

Or ce n'est pas vraiment de littérature dont parle Jacques Weber, mais plutôt des quelques livres qui ont marqué sa vie et qui ont parfois déterminé son parcours. Le Comte de Monte-Cristo qu'il va interpréter au cinéma, Construire un feu de London, Bel-Ami de Maupassant, Crime et Châtiment de Dostoïevski et Au dessus du Volcan de Lowry. Pour chaque oeuvre, l'auteur nous en dévoile l'intrigue et nous parle des personnages, situations où procédés littéraires qui l'ont marqué.

Du coup j'ai été un peu déçue parce que je ne m'attendais pas à cette suite de résumé de livres marquants mais plutôt à une plaidoirie sur la littérature. Il est pourtant intéressant de voir comment l'acteur aborde ses rôles et arrive à se mettre à la place des personnages cultes de la littérature. C'est aussi agréable de redécouvrir avec ses mots les oeuvres en question.

Je suis donc resté un peu en dehors de cette lecture, même si il est toujours agréable de lire un livre d'un passionné de lecture.

Merci aux éditions de l'observatoire et à l'opération Masse Critique de Babelio pour cette découverte.

Extrait : " Ému, je venais de mieux comprendre l'existence et le poids des mots. Je sentais que seule la lecture permettait l'accès, non à la simplification, mais à la simplicité. Sans littérature, la contemplation se heurtait au ciel fermé à double tour. »