your_lie_in_april_3891

manga en 11 volumes (fini)

20200509_165144

Je ne suis pas du tout manga, et pour que j'en lise un (et à fortiori 11), il faut que la bogosphère soit très enthousiaste ( + ma fille + le confinement !).

J'ai donc acheté, sur les conseils de plusieurs d'entre vous, cette série de manga pour le CDI du collège où je travaille. Comme je les ai ramené pour les couvrir pendant le confinement ... et bien je les ai lu. 

Très bonne surprise. C'est une histoire touchante, pleine de sensations, qui porte beaucoup sur la musique, et il y a d'ailleurs des QRcode tout au long des chapitres, avec des morceaux de musiques classiques à écouter.

ylia

Arima Kosei est un jeune pianiste prodige, poussé par une mère extrêmement exigeante qui lui impose des répétitions à longueur de journée. A la mort de celle-ci, il n'arrive plus à jouer et abandonne les concours et son instrument.

Quelques années plus tard, il rencontre une jeune violoniste Miyazono Kaori. Au contraire de lui qui a toujours appris à suivre la partition à la lettre, qui ne fait aucun écart et qui est très scolaire, cette jeune fille vit la musique, se laisse porter par elle et interprète les oeuvres d'une manière très libre.

La rencontre de ces deux adolescents va tout remettre en cause. Mais Miyazono est fragile.

J'ai aimé le fond musical de ce manga et les messages qu'il dispense : la musique qui peut être un fardeau ou une libération, la joie de vivre, l'importance de profiter du moment présent, l'amitié. 

La mère de Arima l'a formaté pour être une bête de concours, mais il n'arrive pas à mettre de la vie dans sa musique, contrairement à Miyazono qui vit la musique. Arima va se rendre compte qu'il y a plusieurs façons de vivre sa passion, 

Même si il y a une histoire d'amour et d'amitié très importante et émouvante, l'intrigue tourne surtout sur la progression des personnages et leur développement psychologique.

Un maelström d’émotions !

Un animé est sorti, en voici un extrait, et sinon retrouvez toutes les BD de la semaine chez Moka