25 mai 2022

Carnet de bord du 18 au 24 mai 2022

Posté par Gambadou à 06:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2022

L'obsolescence programmée de nos sentiments, de Zidrou et Aimée de Jongh

Ouvrage glané à la bibliothèque, attirée que je suis par la signature de Zidrou (et puis je l'avais déjà vu passer dans plusieurs blogs). Ulysse a été mis à la retraite anticipée suite à un dégraissage dans l'entreprise de déménagement dans lequel il travaillait depuis de longues années. Veuf, le voici livré à lui-même, désorienté et seul. C'est dans la salle d'attente de son fils, médecin, qu'il va rencontrer Méditerranée. Celle-ci est fromagère après avoir été un temps mannequin. Elle vient de perdre sa mère et se retrouve... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 mai 2022

Carnet de bord du 11 au 17 mai 2022

Posté par Gambadou à 06:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2022

Notes sur le chagrin de Chimamanda Ngozi Adichie

Un texte très personnel écrit avec beaucoup de pudeur par l'auteure sur la mort de son père. Nous sommes en juin 2020, période de Covid. Chimamanda Ngozi Adichie vit aux Etats-Unis, ses frères, soeurs et ses parents sont dispersés dans différents coins du globe. C'est donc par zoom que les réunions familiales rituelles du confinement ont lieu. Le 7 juin a eu lieu une dernière réunion joyeuse, regroupant les six enfants et les parents. Quelques jours après, le 10 juin, James Nwoye Adichie meurt à l'hôpital L'auteure va passer... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 mai 2022

Le cerf volant de Laeticia Colombani

Lena part en Inde, seule, pour fuir un traumatisme. Arrivée dans un petit village du Golfe du Bengale, un accident va lui faire prendre conscience de l'extrême pauvreté dans laquelle vit une grande partie de la population, du sort peu enviable des intouchables présents dans ce village, du faible nombre d'enfants qui sont scolarisés et de la condition encore plus précaire des filles et des femmes. Touchée par l'histoire de Lalita, une jeune orpheline muette, Lena, ancienne enseignante en France, décide de se battre pour créer... [Lire la suite]
11 mai 2022

Carnet de bord du 04 au 10 mai 2022

Posté par Gambadou à 06:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mai 2022

A Mélie sans Melo de Barbara Constantine

Besoin d'un feel good, un Barbara Constantine dans une boîte à livre, un trajet en train, et hop ! Mélie à soixante-douze ans et s'apprête à recevoir pour les grandes vacances sa petite fille d'une dizaine d'années, Clara. Elle n'a donc pas le temps de s'appesantir sur l'appel de son médecin inquiet de ses derniers résultats d'analyse. Elle a quelques semaines pour profiter de Clara, regarder les étoiles filantes et les bambous pousser, lui apprendre à attraper des poissons à la main, faire du vélo, s'occuper du jardin et inviter... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 mai 2022

Madame Hayat, de Ahmet Altan

Nous sommes dans un pays non nommé, à l'embouchure du Bosphore. Fazil est un jeune étudiant en lettres qui, suite au récent décès de son père, se retrouve dans une position de relative pauvreté qu'il n'avait jamais connu auparavant.  Il doit loger dans un chambre d'étudiant loué dans une modeste pension et est obligé de se trouver un petit travail d'appoint. On lui propose de faire de la figuration dans une émission de télévision. C'est là qu'il va rencontrer Madame Hayat, une femme plus agée au corps tout en rondeurs, une... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 mai 2022

Des vivants, de Raphaël Meltz, Louise Moaty et Simon Roussin

Cette bande dessinée est un récit historique sur la résistance qui a débuté dès le début de la seconde guerre mondiale, en France. Elle a un côté assez inédit : tous les textes proviennent de sources réelles. Les écrits retrouvés ont juste été triés et assemblés. Cela donne à la fois une intensité et une émotion palpable puisqu'on entend les mots même des personnages, et en même temps une distance puisqu'il y a peu de dialogues mais plutôt des remarques et préceptes. En juin 1938, le musée de l'Homme de Paris est... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:58 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 mai 2022

Carnet de bord du 27 avril au 03 mai 2022

Posté par Gambadou à 10:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]