Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
le blog des fanas de livres
le blog des fanas de livres
  • Je lis pour m'évader, avancer, ressentir des émotions et des sensations, rire, vibrer, pleurer, comprendre, m'ouvrir à de nouvelles cultures, rêver, trembler... et j'ai bien envie de le partager avec vous.
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Publicité
Archives
8 février 2023

Tu seras mon père, de Metin Arditi

tu seras mon père

Un roman sur les conséquences, à court, moyen et long terme, d'un enlèvement de patron dans le cadre des Brigades Rouges, en Italie à la fin des années 70.

Vérone, 1978. Renato est un jeune garçon de sept ans, fils unique, quand son  père, patron d'une entreprise de glace, est enlevé contre rançon par les Brigades Rouges. Même si la menace plane sur tous les dirigeants d'entreprise, le père de Renato ne se sentait pas visé, ayant un rapport cordial avec ses employés.

Ce n'est que près de deux mois plus tard que son père est récupéré. Amaigri, barbu, il est surtout extrêmement choqué et déprimé.

L'impact de cet enlèvement va être majeur dans la vie de Renato et de sa famille. Le voilà esseulé. La seule personne qui lui apporte un brin de réconfort est sa gouvernante, celle qui l'élève et lui prodigue de l'amour depuis son plus jeune âge.

Étudiant, il va devoir quitter son cocon familier pour se confronter aux jeunes de son âge et à la société. Atteint d'une surdité partielle, il va essayer de trouver refuge dans le silence, mais est-ce en fuyant la réalité que l'on peut avancer ?

Un livre sur la paternité et la filiation, sur la reconstruction et le pardon.

Les chapitres sont courts et l'écriture fluide.

J'ai beaucoup aimé l'histoire de Renato, ses avancées, ses tourments et réflexions, mais par contre j'ai trouvé "too much" le personnage de la professeur de danse et la fin. 

Un conseil : ne lisez surtout pas la quatrième de couverture qui vous spoile une grande partie du roman.

Publicité
Publicité
Commentaires
G
@ Géraldine : oui, que de tentations !
Répondre
G
De cet auteur, je n'ai lu que "l'enfant qui mesurait le monde". Un coup de coeur pour moi qui m'avait fait promettre de lire d'autres titres de lui. Hélas, le temps passe, les tentations s'accumulent... Faut vraiment que je me repenche sur lui ;)
Répondre
V
Un contexte qui peut me plaire... et auteur jamais lu !
Répondre
A
L'histoire m'intéresse, je le note.
Répondre
S
J'en ai entendu parler en bien dans mon comité de lecture mais je ne suis pas totalement décidée à le lire (ton bémol et celui de Luocine).
Répondre
L
Je lis souvent cet auteur mais je dois avouer que ses livres ne me restent pas en mémoire. Mais le temps de la lecture j'aime bien.<br /> <br /> J'ai été intéressée par ce roman mais le côté trop romanesque m'a laissée de; marbre. L'élève qui retrouve dans son institution scolaire le commanditaire de l'assassin de son père et se lie d'amitié avec lui : tu ne trouves pas que c'est un peu "trop" !
Répondre
Publicité