09 juin 2021

Carnet de bord du 02 au 08 juin 2021

Posté par Gambadou à 06:02 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

09 juin 2021

Une femme en contre-jour, de Gaëlle Josse

A travers ce roman j'ai découvert une artiste que je ne connaissais absolument pas : Vivian Maier. Il faut dire que, de son vivant, elle n'a pas du tout été connue puisqu'elle n'a jamais exposé son travail et n'a même pas pu développer ses dernières photos. C'est complètement pas hasard qu'un homme va tomber à Chicago sur des caisses pleines de pellicules, films et photos et qu'il va se rendre compte qu'il tient entre ses mains un travail étonnant. Après quelques recherches, il s'aperçoit que ces cartons appartenaient à une femme... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 juin 2021

Carnet de bord, du 26 mai au 1er juin 2021

Posté par Gambadou à 06:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
02 juin 2021

Tous champions !

Merci aux éditions Hugo pour l'envoi de leurs quatres livres de la collection "Tous champions". Ayant une section foot dans mon collège et des élèves qui ont parfois du mal à lire, je me suis dis que ces titres étaient fait pour eux ! Quatre titres donc (pour l'instant) reprenant la vie de quatre joueurs ayant remporté la coupe du monde de football en 2018. Chaque livre est écrit par un auteur différent. J'ai commencé par N'golo Kanté, écrit par Louis-Stéphane Ulysse, et j'ai été très favorablement surprise par la qualité de... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:02 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 juin 2021

Anatole et Léontine, suspends ton vol, de Stéphane Lapuss' et Julien Flamand

Un ouvrage reçu grâce à l'opération Masse Critique de Babelio. Anatole habite dans la résidence pour personnes âgées "le dernier voyage" depuis quinze ans, et depuis tout ce temps il fait régner la terreur auprès de tous. Il est de mauvaise fois, voleur, cupide, tricheur, menteur et cruel. Bref, c'est un tyran que personne n'apprécie. Or un jour, Léontine arrive dans la résidence et, sous la façade d'une petite vieille toute gentille, elle s'avère être en fait le pendant féminin d'Anatole, une harpie sans foi ni loi. Entre eux... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 mai 2021

Carnet de bord, du 19 au 25 mai 2021

Posté par Gambadou à 06:03 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

26 mai 2021

Pinocchio de Joël Pommerat

Par un heureux hasard, j'ai reçu ce livre scolaire juste après avoir terminé la BD Pinocchio de Winshluss. Joël Pommerat a créé en 2008 un spectacle où il revisite le conte de Pinocchio le plaçant plus dans l'ère actuelle A la suite d'un orage qui a déraciné l'arbre qui était devant sa maison, Gepetto décide de construire un pantin avec son bois. Le pantin prend vie et devient un objet irascible, insolent et épouvantable avec Gepetto. Il n'accepte pas que ce dernier soit pauvre et exige de lui un bon repas et des affaires... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 mai 2021

Pinocchio de Winshluss

J'aime bien les contes revisités, et là c'est fait d'une superbe manière, un brin "trash" . Sortie pour la première fois fin 2008, Fauve d'or 2009 d'Angoulême, la BD est rééditée pour ses 10 ans. Pinocchio naît des mains de Gepetto, un inventeur un peu fou qui créé ce robot aux formes humanoïdes, robot contenant un armement impitoyable. L'idée de Gepetto est de vendre ce robot à l'armée pour qu'il devienne la nouvelle arme de guerre surpuissante. Pendant sa négociation, il laisse Pinocchio avec sa femme, qui va se servir de lui... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:01 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 mai 2021

Carnet de bord, du 12 au 18 mai 2021

   
Posté par Gambadou à 13:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 mai 2021

Apeirogon de Colum Mc Can

      Un livre qui m'a été offert à Noël et qui attendait sagement son tour. Et quel livre ! Un tour de force d'écriture qui porte une histoire poignante et brûlante. Les personnages de ce roman / récit sont des vrais personnes qui ont autorisé l'auteur à modeler leurs pensées. Bassam Aramin est palestinien, Rami Elhanan israëlien. Les deux hommes ont en commun la douleur d'avoir perdu une fille, Abir d'une balle tirée par un garde-frontière, Smadar dans un attentat. Bassam se présente ainsi "Mon nom est Bassam... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,