12 juin 2018

Les passagères du 221, de Catherine Béchaux

Une amie de mon groupe littéraire est bénévole à l'accueil des familles de détenus d'un centre pénitentiaire, et elle a acheté ce livre, écrit lui-aussi par une bénévole de Fresnes. Tout se passe sur une heure, dans un huis-clos représenté par le bus qui amène les familles aux parloirs. Quand on parle de famille, il s'agit surtout de femmes qui viennent voir leur mari, copain, fils ou petit-fils. On suit leurs espoirs, leurs doutes, leurs envies et parfois leurs colères. Elles transportent toutes un énorme sac de linge propre et... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:07 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 juin 2018

Valse hésitation, de Angela Huth

J'avais envie d'un roman "facile" et celui-ci me tendait la main à la bibliothèque. Clare est une jeune femme qui s'est mariée une première fois toute jeune à un homme plus âgé avec qui elle a divorcé, et une deuxième fois avec Jonathan, un jeune homme très amoureux mais aussi très (trop) classique et méticuleux. Arrivant de plus en plus difficilement à supporter ses manies de vieux garçon, elle a décidé d'une pause de six mois dans leur couple avant de prendre une décision. Pendant cette période, elle va rencontrer Mrs Fox, une... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 11:33 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
06 juin 2018

Bleu Amer de Sylvère Denné et Sophie Ladame

     D'abord un grand merci aux bulleurs de la BD de la semaine qui m'ont fait noter cette BD et m'ont permis de découvrir ce coup de coeur. Je l'ai emprunté à la bibliothèque, mais je vais aller me l'acheter pour pouvoir le feuilleter souvent. Nous sommes sur les iles Chausey en 1944. L'archipel est comme une parenthèse loin de la guerre. Mis à part un navire allemand qui passe toutes les semaines surveiller et ravitailler Grande-Île, les jours s'écoulent librement, au grès des marées. Pêcheur de homard avec ses... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:31 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 juin 2018

Couleurs de l'incendie, de Pierre Lemaitre

J'avais beaucoup aimé "Au revoir là haut", en roman puis en BD et enfin en film. Et c'est donc avec plaisir que je me suis lancée dans la lecture de cette "suite". On retrouve Madeleine Péricourt au moment de l'enterrement de son père, sept ans après la fin du dernier roman. Un évènement va alors perturber la cérémonie, et ce chaos n'est que le début d'un renversement de situation qui va entraîner ce qui reste de la famille Péricourt dans des abîmes. Mais c'est sans compter sur la volonté de Madeleine face à l'adversité. L'auteur... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 16:49 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 juin 2018

Testament à l’anglaise, de Jonathan Coe

Livre lu dans le cadre du Blogloclub organisé par Amandine et Florence. La famille aristocratique de Winshaw régit non seulement un manoir le "Winshaw Towers", mais aussi la vie politique, économique et artistique de l'Angleterre des années Thatcher.  Mais voilà que Tabitha, la soeur aînée, considérée comme folle et enfermée depuis de longues années dans un asile, commande à un jeune écrivain, Michael Owen, un livre sur l'histoire de sa famille. On découvre ainsi, de personnage en personnage, leurs vraies... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:45 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 mai 2018

Moi par mois, mai

19 jours de vacances, 23 choses à faire sur ma to-do-list mais le temps de les faire à mon rythme et de lire en plus - trop bien /  passer du maillot de bain-soleil au plaid-feu de cheminée, bah normal que ma sinusite reprenne / énorme surprise avec le retour de fils n°1 parti en Nouvelle-Zélande il y a 8 mois et qui a fait une retour inattendu avec une semaine d'avance - joie, émotion, calins / et hop, on quitte les vacances pour un we prolongé, retrouver la maison de la belle-famillle, profiter du soleil, faire une belle balade... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

27 mai 2018

Pour un oeil de poupée, de Marina Cohen

Hadley est de mauvaise humeur. Sa mère vient de se remarier avec Ed et elle doit quitter son appartement, son collège et sa vie de fille unique pour une grande maison qu'elle partagera avec une demi-frère de 6 ans. Mais cette maison s'avère pleine de mystères, notamment une maison de poupée, réplique exacte de la demeure dans laquelle elle vient d'aménager, des poupées très fidèles à la réalité et un œil de poupée qui roule vers elle. Ouch, une atmosphère à se faire dresser les cheveux sur la tête, mais comme c'est de la... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 mai 2018

L'écorce des choses, de Cécile Bidault

Une bande dessinée que j'avais noté à la suite de vos posts sur les blogs. Nous sommes dans les années 70. La petite fille de cet album est sourde-muette. Elle vit dans son monde avec ses parents qui décident de déménager à la campagne. Petit à petit elle va explorer les environs, se lier d'amitié avec un garçon de son âge, épier la voisine qu'elle prend pour une sorcière, voir ses parents se disputer, explorer le grenier ... Mais à part en dessinant sur un cahier, l'échange avec les autres est difficile. Jusqu'à ce qu'elle tombe... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:33 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mai 2018

Lettre à D, de André Gorz

Après deux lectures difficiles, j'ai eu besoin de faire une pause plus légère ! J'ai cherché dans ma PAL et j'ai retrouvé ce texte que j'avais acheté lors d'une braderie. André Gorz revient sur l'amour qu'il voue à sa femme depuis plus de cinquante ans. Il l'a rencontré quand il avait vingt-cinq ans et depuis ils ne se sont plus quittés. Période de vaches maigres quand il n'avait pas de travail, humeur massacrante quand il n'arrivait pas à finir son écrit ou que celui-ci était refusé ... sa femme a tout traversé en le... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:47 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 mai 2018

My absolute darling, de Gabriel Tallent

Et bien mon Dieu, quel livre ! Je devrais dire plutôt "putain de putain de salope de nom de Dieu, quel fichu livre !", parce qu'il y en a des mots grossiers dans ce roman ! J'ai été complètement déstabilisée : - parce qu'une amie de ma soeur, plutôt classique, a dit que c'était "LE livre à lire" - parce qu'un ami sur f------k le présente comme "chef d'oeuvre annoncé" et que la mère d'un ami commente "lu, fantastique" - parce que je n'aime pas lire les quatrièmes de couverture et qu'au vu du titre et de l'illustration, je... [Lire la suite]