11 avril 2018

Culottées 1 et 2, de Pénélope Bagieu

Deux bandes dessinées qu'une amie de mon groupe de lecture a reçu à Noël sous forme de coffret et qu'elle nous prête. J'ai mis un peu de temps à les lire parce que je ne suis pas très attirée par les dessins de Pénélope Bagieu, et parce que j'avais peur que ce soit un peu trop "féministe" pour moi (entendez par là le côté revendicatif parfois violent). Et bien pas du tout ! On va suivre sur deux ou trois double pages la vie de trente femmes qui ont décidé de vivre leur vie, sans tenir compte des diktats de la société, de la... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 03:50 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 avril 2018

Et tu n'es pas revenu de Marceline Loridan-Ivens

Marceline à 16 ans en 44 quand elle est déportée à Auschwitz pendant que son père est envoyé en face, à Birkenau. Tenir, survivre et espérer qu'il en est de même pour son père. De retour au Lutetia, il n'est pas là. Remplumée elle retrouve sa mère, ses quatre frères et sœurs dans le sud, mais l'absence de son père est criante. D'autant plus que les autres n'ont pas vécus la déportation. "Personne ne voulait de mes souvenirs. Nous n'avions pas les mêmes, nous aurions dû les additionner, mais ils nous ont éloignés. ". Il faut... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:01 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 avril 2018

Le nouveau nom de Elena Ferrante

J'avais bien aimé le premier tome de la saga "l'amie prodigieuse" d'Elena Ferrante, et comme cela fait un certain temps que je l'avais lu, j'étais contente qu'il y ait un récapitulatif du premier tome au début du second opus ! On retrouve donc la solaire Lola, jeune femme colérique et capricieuse, s'apercevant le soir de son mariage qu'elle s'est trompée. Là voilà enfermée dans un rôle de femme au foyer qui ne lui convient pas. Lila, vibrante, entière et passionnée. Et sa meilleure amie, Elena qui souffre d'une infériorité... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:02 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 avril 2018

La vitesse de l'obscurité de Elizabeth Moon

2005Lou est un adulte autiste qui a réussi à s'intégrer dans la société grâce notamment à des programmes de stimulus des données sensorielles et d'éducation du langage assistée par ordinateur dont il a bénéficié dans sa jeunesse. Cela n'est plus de mise, les enfants détectés autistes in utero ou juste à la naissance subissant un traitement génétique permettant de les rendre "normaux". Lou fait donc parti des derniers autistes. Il est engagé par une société pharmaceutique qui a monté une section composée uniquement d'autistes ayant... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 mars 2018

Moi par mois, mars

Reveil avec un peu de neige, les élèves doivent être fous que ce soit pendant les vacances - rien à louper ! / fou-rire devant les filles qui me font un "unboxing" youtube d'une cup menstruelle ! On ne s'attend pas à ça quand on devient maman ;-) / départ pour les Canaries avec fille n°3 - essai d'une liseuse prêtée par la bibliothèque, mais quand même deux pavés dans la valise, on ne se refait pas  / 6 jours de farniente, soleil, bronzette, visites et une île beaucoup plus belle et intéressante que je ne le pensais. Des vacances... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 16:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
28 mars 2018

Love story à l'iranienne, de Jane Deuxard et Deloupy

Une BD qui m'a interpellée par son titre et sa couverture et qui ne m'a pas déçue. Un couple de journalistes part en Iran afin d'interviewer des hommes et des femmes sur le thème de la politique et de l'amour. Comment, dans ce pays fermé les couples arrivent à flirter, à s'aimer librement ? Quelles sont leurs attentes ? Comment s'affranchir du poids de la tradition ?                           Autant de témoignages d'une jeunesse iranienne qui a... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:59 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 mars 2018

Festival rue des livres

  Hier, samedi 24 mars, avait lieu le festival rue des livres de Rennes. De manière maintenant assez traditionnelle, nous nous retrouvons entre bloggeurs ou amoureux des livres. Il y avait Sylire, Fransoaz, Claire, , Enna, Sandrine, Antigone, Canel, Kittywake et Iris. Nous avons croisé dans les allées Hilde qui travaille actuellement dans une librairie, Xian Moriarty qui était bénévole  et Yaneck. Retrouvaille à midi, direction une pizzeria du coin pour entamer les papotages. Plaisir de se retrouver... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 23:38 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
22 mars 2018

Avoir un corps, de Brigitte Giraud

   Un livre que j'avais acheté lors d'un salon et fait dédicacer, et qui m'attendait bien sagement sur ma PAL (Sylire, je crois que tu es ma tentatrice sur ce coup là). Un roman assez étonnant qui reprend le rapport aux corps d'une femme, de son enfance à la quarantaine.Il y a d'abord la petite enfance ou le corps n'est perceptible qu'à travers la douleur d'une maladie, d'une coupure. Puis vient la gymnastique, le corps qui répond aux sollicitations ,  les bleus, l'équilibre, la puissance. Envie de l'assumer,... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 04:51 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 mars 2018

Les guerres de mon père, de Colombe Schneck

Encore une psychothérapie littéraire pour se libérer d'un passé douloureux. Colombe Schneck revient tout d'abord sur son grand-père paternel, Majer Schneck "un homme séduisant et si peu respectable, un homme d'argent et de petits trafics, un homme aimant et si peu fidèle, un exilé, un homme sans morale, sans loi, un survivant, un père adorant son fils". - Un homme qui a tellement trompé sa femme qu'elle a demandé le divorce après la guerre. Une guerre vécue difficilement par sa femme et son fils, Gilbert, le père de Colombe.... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:21 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 mars 2018

La nuit introuvable, de Gabrielle Tuloup

Nathan vit seul en Slovénie où il est en mission pour une société française. Il s'est exilé volontairement à la suite de son divorce et de la mort de son père qu'il adorait. Sa mère vit seule à Paris mais il n'a jamais eu de vrai relation avec elle. Il y a toujours eu une distance, un manque de tendresse et d'amour. Ça fait quatre ans qu'il n'a pas eu de ses nouvelles quand une de ses voisines l'appelle. Sa mère a besoin de lui. Atteinte de la maladie d'Alzheimer, elle a prit le temps d'écrire huit lettres à son fils, huit missives... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:20 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,