23 février 2018

Un funambule, de Alexandre Seurat

Nous suivons un jeune homme, ses pensées, ses attentes, ses désirs et ses peurs. Visiblement mal dans sa peau, il va être interné en hôpital psychiatrique par ses parents. Autisme, dépression ? A travers ses émotions, on devine des relations parentales tendues, un chagrin d'amour mal vécu, un abandon brutal par la nounou qui s'est occupé de lui petit, et une absence de réussite sociale. Un roman assez noir, où le personnage principal, à défaut de pouvoir s'exprimer, nous transmet son incompréhension du monde extérieur et sa... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:18 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 février 2018

Une longue impatience, de Gaëlle Josse

Nous somme en Bretagne juste après la seconde guerre mondiale. Louis, 16 ans, s'est fait enrôler dans la marine pour fuir un beau-père de plus en plus tyrannique. Anne, sa mère, va l'attendre. Tous les jours, elle va se rendre sur la grève pour voir passer les bateaux qui rentrent au port. Elle espère, elle attend, elle s'enfonce dans une douleur sans retour, et elle invente le repas fabuleux qu'elle donnera au retour du fils prodige.  Autour d'elle la vie continue avec ses deux autres enfants dont elle s'occupe et qu'elle... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:21 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 février 2018

Ombre parmi les ombres, de Ysabelle Lacamp

Une rencontre assez étonnante entre Léo, un enfant juif rescapé du camps de Terezin en tchécoslovaquie, et Robert Desnos, poète surréaliste déporté pour résistance. Dans ce camps tout récemment libéré par les russes en mai 45, Desnos est affaibli par le typhus. Leo va s'attacher à cet homme dont il sent l'admiration de ses amis, son regard de myope et son humour malgré les conditions déplorables du camp. A travers Léo, on apprend l'histoire de Terezin, la ville promise par Hitler à ses sujets juifs, ou plutôt le camp de transit... [Lire la suite]
14 février 2018

La porte, de Magda Szabo

Un livre qui était depuis très longtemps sur ma PAL. Nous sommes en Hongrie. Emerence est une femme de ménage embauchée par la narratrice. C'est une femme âgée, gardienne d'un petit immeuble et femme de ménage dans quelques familles. Nul n'a le droit de passer la porte de sa loge. Petit à petit, cette femme quasiment analphabète, têtue et courageuse va avoir une emprise de plus en plus importante sur la narratrice. Cette dernière essaye, sans beaucoup de succès au départ, d'apprivoiser Emerence qui vient travailler quand elle le... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:16 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 février 2018

Atelier d'écriture n°294 - Communion

 Elle ouvrit le placard et vit la pile de livres qu'elle allait bientôt leur distribuer. Et elle entendait déjà leurs remarques : « Mais madame, y'a trop de pages » « Et il va falloir TOUT lire ? » « Et genre, on peut même pas prononcer le nom de l'auteur ! » « C'est quoi ce truc ? » « Elle est moche l'image » « Sérieux, c'est quoi ce titre ? » « C'est hyper vieux! »   Elle les regarderait, calmement, tranquillement, un... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 03:53 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
09 février 2018

Le sel de nos larmes, de Sepetys Ruta

Un livre adolescent (et adulte) que ma fille de 16 ans a lu avant moi et qu'elle m'a poussé à lire rapidement pour pouvoir en parler avec elle. Elle a découvert (et moi aussi) quelques évènements historiques que l'on ne soupçonnait pas. Je vais donc essayer d'en parler sans spoiler. Encore un roman sur la seconde guerre mondiale me direz-vous. Oui et non ! Oui parce que le roman se passe en 1945, pendant la débâcle des allemands. Non parce que c'est un angle de vue que l'on a rarement sur cette période. Nous sommes au Nord de la... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:13 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 février 2018

Le camp des autres, de Thomas Vinau

Un livre coup de poing, une ruade poétique, un hymne aux laissés-pour-compte de la société. Nous sommes en 1907. Gaspard et son chien bâtard fuient le père violent et une vie de persécution. Ils trouvent refuge dans la forêt proche. Le chien est blessé, Gaspard use ses dernières forces à le porter pour le sauver. De nulle part surgit Jean-le-blanc, un homme qui s'est exclu d'une société injuste et violente pour vivre de et dans la forêt. Repris de justice pour pas grand chose, moitié français-moitié romanichel, des petits boulots,... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 21:12 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 février 2018

Deux hommes de bien, de Arturo Pérez-Reverte

Un gros pavé qui se lit avec un grand plaisir. Un mélange d'historique et d'aventure, une pointe de philosophie et des belles recherches sur le Paris du siècle des Lumières. A la fin du XVIIIème siècle, deux membres de l'Académie royale d'Espagne sont envoyés en France afin d'acquérir les volumes de la première édition de l'Encyclopédie. Or l'Encyclopédie est interdite en Espagne et en France pour des questions religieuses. L'Eglise catholique jouait alors un rôle prépondérant dans la politique espagnole, et même si les idées des... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:17 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 janvier 2018

Moi par mois, janvier

Commencer l'année dans la féerie de Vienne au Palais Impérial, poursuivre par un concert et des visites. Un bon début d'année avec fille n°3 / Passer une soirée avec fille n°2 à Paris avant son envol pour trois semaines en Nouvelle-Zélande pour rejoindre son frère / et c'est reparti avec la conduite accompagnée avec fille n°3 / onglerie, coiffeur ... prête pour la rentrée  / allez hop, s'inscrire à un nouveau Mooc sur "apprendre et enseigner avec les sciences cognitives". Très intéressant / décider d'ouvrir un cahier reprenant... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
24 janvier 2018

Amorostasia, de Cyril Bonin

Olga, jeune journaliste, enquête sur une épidémie mystérieuse qui décime Paris avant de se répandre dans les provinces et le monde entier : l'Amorostasia. Seules les personnes amoureuses sont touchées et deviennent statufiées. On suit les états sentimentaux d'Olga, surprise de ne pas être statufiée face à son fiancé, et déstabilisée quand c'est son collègue qui est touché par l'Amorostasia en la regardant. On suit aussi les avancées des chercheurs, qui sont capable de définir l'amour comme un composé chimique, mais qui... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 03:33 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , ,