27 avril 2022

La bibliomule de Cordoue de Wilfrid Lupano et Léonard Chemineau

     Gros coup de cœur pour cette bande dessinée - roman graphique de 264 pages. Une ode aux livres, à la liberté de penser, au courage, à l'abnégation, le tout avec un côté historique, une pointe d'humour et un graphisme simple, expressif et en harmonie avec l'histoire. En 976, le calif de Cordoue Al-Hakam II meurt subitement, laissant son fils de 11 ans gouverner. C'est le vizir al-Mansur qui va prendre le pouvoir. Pour parvenir à s'imposer à la cour et à se faire accepter par la population, il choisit... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:01 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 avril 2022

Vacances

Et hop, ces fainéants de profs ont encore 15 jours de vacances à se tourner les pouces... j'en profite donc pour ne rien faire, même pas tenir mon blog ! À dans 15 jours ...
Posté par Gambadou à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
06 avril 2022

Carnet de bord du 30 mars au 05 avril 2022

Posté par Gambadou à 06:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 avril 2022

A la recherche du temps perdu, tome 1 : Du côté de chez Swann, de Marcel Proust

Ayant passé le mi-temps de ma vie, il était peut-être temps de lire Proust. Un voyage, un poche à emporter, et zou, celui-ci attendait sagement dans ma PAL depuis quelques années. Je me suis plongée avec délectation dans les pensées du jeune Marcel qui a tant de mal à s'arracher, chaque soir, aux bras de sa mère. Sa solitude, ses lectures, ses promenades en famille, sa tante Léonie et la rencontre de Swann, un voisin qui vient souvent passer la soirée en compagnie de ses parents, et à qui il en veut car il l'empêche, du coup,... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 avril 2022

Incroyable ! de Zabus et Hippolyte

Jean Loup est un jeune garçon qui n'aime pas se faire remarquer. Il vit dans son monde, où une figurine du roi Baudouin est son ami, où il remplit des milliers de fiches sur des thèmes aussi variés que les rites funéraires, les atomes et la vie des loutres et où il passe sa journée à tout compter pour se déstresser. Un enfant plein de tocs et de rites, avec un père courant d'air et une mère absente. Alors quand son enseignante lui propose de participer à un concours national d'exposé, il est à la fois honoré et inquiet. Au début... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 mars 2022

Carnet de bord, du 23 au 29 mars 2022

Posté par Gambadou à 06:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

30 mars 2022

Le guerrier de porcelaine, de Mathias Malzieu

  Un auteur chouchou dont j'apprécie l'écriture poétique, et je n'ai pas été déçue. L'auteur revient sur une année qu'à vécu son père de juin 1944 à mai 1945. Le petit Mainou a alors 9 ans et vit avec ses parents à Montpellier, en zone libre. Sa mère est enceinte, malheureusement l'accouchement se passe mal et la mère meurt en couche avec sa petite fille. Le père doit repartir dans la résistance et décide de confier son fils à sa grand-mère maternelle qui habite en Lorraine.  Le lendemain de la mort de sa mère, Mainou est... [Lire la suite]
30 mars 2022

Soleil amer, de Lilia Hassaine

L'usine française est venue en Algérie chercher de la main d'oeuvre, alors le père est parti, laissant sa femme et ses trois enfants dans le village de montagne de Sétif. Cinq ans plus tard, en 1964, il a économisé assez d'argent pour faire venir sa famille à Paris. Sa femme, Naja, s'imagine que tout sera plus facile, qu'elle aurait le confort et l'abondance, mais le minuscule appartement à l'étage d'une maison vétuste n'est pas des plus accueillant, jusqu'au déménagement dans les tours en béton toutes neuves ou le vivre ensemble... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 mars 2022

Carnet de bord du 16 au 22 mars 2022

Posté par Gambadou à 06:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2022

Le fils de l'homme, de Jean Baptiste del Amo

Quand le père revient après sept ans d'absence, le fils a du mal à le reconnaître. Il faut dire qu'il avait juste deux ans au moment de sa disparition. C'est un homme "insondable, irascible, dévoré". Le couple se reforme et le père, pour tenter un renouveau, montrer qu'il a changé, emmène sa femme et son fils aux Roches. C'est un endroit perdu dans la montagne, difficile d'accès, une masure délabrée, loin de tout ou le père a passé une partie de son enfance. Au milieu du quotidien de ce trio dans ce lieu perdu, des... [Lire la suite]