06 mai 2010

D'où je suis, je vois la lune, de Lethielleux Maud

 parution 03/2010,297 p            Ouvrir sa boite aux lettres, y voir une grosse enveloppe matelassée rectangulaire, arracher le rebord et découvrir ce livre, quel moment de bonheur !  (merci Sylire). J'avais hâte de le lire ayant beaucoup apprécié son précédent "Dit oui Ninon" Moon a vingt ans. Elle vit dans la rue depuis son émancipation : elle y est "vendeuse de sourires". Cette rue, elle ne veut pas la quitter, ni pour aller dans un centre social, ni pour manger à la soupe populaire. Avec... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:32 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

03 mai 2010

Loving Franck, de Horan Nancy

&g  parution 11/2009 - 539 p., traduit de l'américain Il s'agit d'un roman historique, mais n'allez surtout pas sur Wi------a pour aller voir la biographie de Mamah Borthwick Cheney, vous perdriez tout l'attrait et le suspens de ce pavé ! Nous sommes au début du XXème siècle, à Chicago. Une époque ou les femmes ont des droits très restreints, et ou le divorce en est à ses balbutiements. Mamah va quitter son mari et s'éloigner de ses deux enfants pour vivre avec Franck Lloyd Wright, architecte en passe d'être célèbre, lui... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:52 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
01 mai 2010

Peindre le vent, Munoz Ryan Pam

Traduit de l'américain, 218 p, parution 05/2009 une lecture de Souki - 12 ans Maya vit chez sa grand mère paternelle depuis la mort de ses parents. C'est une vie très stricte. Un jour on lui annonce qu'elle va aller vivre chez la famille de sa mère, dont elle ne connaissait pas l'existence. Elle va se retrouver dans un ranch du Wyoming, n'ayant jamais vu un cheval en réalité. Elle va découvrir le bonheur de monter à cheval et de vivre avec la nature. J'avais demandé ce livre à mon anniversaire parce que je l'avais vu dans un... [Lire la suite]
Posté par Souki à 05:47 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
29 avril 2010

Le remplaçant, de Desarthes Agnès

 Parution 04/2009 – 86 p   Petit livre ou Agnès Desarthe nous parle de son grand-père maternel, ou plutôt de son « faux » grand-père puisque le vrai est mort à Auschwitz en 1942. Ce grand-père de remplacement qui était un merveilleux conteur, Agnès Desarthe se rend compte qu’elle le connaît peu. Souvenirs épars d’une atmosphère familiale, d’une manière de vivre avec un grand-père mi-russe, mi-roumain. Comparaison entre ce grand-père qui a donné de l’amour à des enfants qui n’étaient pas les siens, et Janusz... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:55 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
26 avril 2010

Une année étrangère, de Giraud Brigitte

  Parution 09/2009 – 207 p Laura a 17 ans quand elle décide d’arrêter ses études et de partir 6 mois en Allemagne en tant que jeune fille au paire. Elle fuit une famille déchirée, malheureuse. Elle pense partir à l’étranger pour se vider la mémoire... Parcourir des milliers de kilomètres pour oublier. Mais chaque instant lui rappelle sa vie antérieure. Perdue au début dans une famille accueillante mais aux habitudes étrangères, elle va petit à petit réussir à se faire un cocon, sans pour autant trouver le repos. J’éué... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 14:02 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
09 avril 2010

pause vacances

Se reposer, skier, lire, dormir, bronzer ... prendre des fous-rire, écouter des fous-rire, souhaiter des anniversaires, faire des batailles de boules de neige, travailler (un peu),  profiter ... je reviens dans deux semaines !
Posté par Gambadou à 19:30 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

07 avril 2010

l'enfant noir, de Camara Laye

 prix Charles Veillon 1954 Dans l'émission "la grande librairie" spéciale salon du livre, Alain Mabanckou avait dit que son meilleur "classique" était "l'enfant noir". C'est un livre que j'avais vu au CDI, et que j'avais bien envie d'enlever vu son aspect pour le moins défréchi. Je m'en suis donc emparé, honteuse de ne pas l'avoir lu ! C'est une écriture un peu ancienne mais un thème toujours d'actualité. Un enfant vit dans la brousse, en Guinée. repéré à l'école pour ses bonne notes, il est envoyé poursuivre ses études dans la... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 12:07 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
05 avril 2010

Le droit d'expression sur les blogs

Lors de la rencontre des bloggeurs bretons, notre discussion avait porté sur le droit de ne pas aimer un livre qui nous a été envoyé par un éditeur, et le droit de le dire. Nous étions tous unanimes pour dire que la liberté d'expression est la plus importante, et que, en mot choisis, nous pouvions donner notre opinion. Récemment, Cinthia a fait l'expérience plutôt négative de cette liberté d'expression. Elle a fait un post sur un livre qu’elle n’a pas beaucoup aimé. L’écrivain a réagi de manière insultante. Je ne cite qu'une... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 21:48 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
31 mars 2010

L'écorchée vive, de Legendre Claire

 parution 04/2009 - 249 p.    Il était noté depuis quelques temps sur mon carnet "à lire", mais je n'ai pas marqué quel commentaire m'avait incité à le noter : un blog ? un article ? en tout cas je remercie sincèrement cette personne pour cette découverte. Barbara est née avec une malformation de la face qui la rend "monstrueuse". A sa majorité, elle a bénéficié d'une greffe du visage qui lui a donné une "normalité". Pour effacer son passé, elle a déménagé dans une région ou personne ne la connaît, coupé les ponts... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:54 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
29 mars 2010

Qu'on m'emporte, de Zalberg Carole

 parution 02/2009, 130 p Une femme âgée se meurt d'un cancer. Dans son lit, elle repense à sa vie. Mariée jeune après la guerre, mère de trois enfants sans amour, elle va tout abandonner pour vivre la libération des années 68. Va alors s'ouvrir une nouvelle vie, un nouveau mari, un enfant aimé. Plusieurs année s après, sa fille aînée qu'elle a abandonnée va mourir dans une grande déchéance. Elle s'en souvient mais n'a pas de remords. Elle est même plutôt fière d'avoir été à ses côtés à la fin. Je n'ai ressenti aucune empathie... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:28 - - Commentaires [13] - Permalien [#]