14 juillet 2007

Le sourire étrusque, de Sampedro José Luis

parution 05-07 , 320 p J'ai été un peu déçue par ce livre dont on m'avait dit beaucoup de bien. Pourtant le sujet me plaisait : un vieil homme montagnard est accueilli à la fin de sa vie par son fils citadin. Il a du mal à accepter sa nouvelle vie mais va se découvrir un amour fou pour son petit fils a qui il veut faire découvrir la "vraie" vie des montagnes. Il y a des moments très touchants, quand cet homme assez "brut" découvre que s'occuper d'un enfant (ce qui est normalement le rôle des femmes),... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 09:45 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

19 juin 2007

Le livre de Joe, de Tropper Jonathan

410 p Je l'ai enfin lu !!! et après les commentaires ultra positifs vus sur de nombreux blogs, j'ai été un tantinet... déçue... Peut-être est-ce que j'en attendais trop? Peut-être qu'après avoir lu un livre aussi fort que "extrêmement fort et incroyablement près" tout m'aurait de toute façon paru un peu fade ? J'ai trouvé la première partie assez longue et sans saveur. Les personnages sont trop longs à mettre en place : Joe retourne dans son village d'enfance quitté 17 ans auparavant. Son père est en train de... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 21:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
14 juin 2007

Extrêmement fort et incroyablement près, de Safran Foer Jonathan

parution 09/06 - 425 p          J'ai été bouleversée par ce livre. Une émotion à fleur de page, une écriture poignante sans artifice ni mièvrerie. J'ai eu les larmes aux bords des yeux à la lecture de plusieurs passages, et en même temps plusieurs moments de rire et de sourire. 11 septembre à New York. Le père d'Oskar se trouvait dans les tours. Un an après sa disparition, Oskar trouve une clé mystérieuse dans les affaires de son père et va chercher dans tout New York la serrure qu'elle... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 20:40 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
28 mai 2007

il faut qu'on parle de Kevin, de Shriver Lionel

  parution 09/2006 - J'ai été abasourdie par ce livre. Prise dans une spirale, un typhon ...sur le désir de maternité, le mythe du parent parfait, la prédisposition au mal, mais aussi sur les massacres dans les lycées et les universités américaines, cette actualité brûlante et si dure. Je ne suis pas spécialement inspirée par les livres américains, mais les commentaires sur différents blogs m'avaient interpellé. J'ai été touchée par ce livre. Une mère s'interroge sur sa part de responsabilité après que son fils de... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 19:49 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
22 mai 2007

L'héritage d'Esther, de Marai Sandor

parution 1939 - 150 p - traduit du Hongrois Après avoir lu avec délectation "Les Braises", du même auteur, j'avais hâte de me replonger dans un de ses livres. Ayant trouvé celui-ci à la bibliothèque, je n'ai pas hésité. Esther, la quarantaine, vit seule avec "Nounou", la vieille aide de la famille, dans sa maison qui menace ruine. Dans sa jeunesse, elle a aimé passionnément un jeune homme menteur, escroc, instable et charmeur. Mais c'est sa soeur qui l'a épousé. Elle vit sans âme, dans cette solitude, depuis... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:09 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
18 mai 2007

La douce empoisonneuse, de Paasilinna Arto

parution 09/2001 - 250 p - traduit du Finois Linnea, veuve septuagénaire finlandaise, vit dans la terreur de son neveu et de sa bande d'amis, ivrognes et imbéciles, qui viennent chaque mois lui voler sa pension et mettre sa maison à feu et à sang. Un jour, elle décide d'en finir... De situations cocasses en évènements impromptus, le sort va se retourner en sa faveur. C'est le premier ouvrage que je lis de cet auteur (qui, pour mémo, a écrit aussi "petits suicides entre amis"), et je n'ai pas été déçue. Un roman... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 20:26 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

17 mai 2007

Fleurs d'un jour, de Stahl Anna-Kazumi

parution 04/2005 - 350 p Aimée vit à Buenos Aires avec son mari Fernando, et sa mère Hanako. Elle tient un magasin de fleurs et sa mère, japonaise, compose des "ikebana", des compositions florales qui sont très appréciés. Tout ceci semble très normal. Mais on apprend que sa mère a subi une forte fièvre quand elle était petite, au Japon, et a perdu une partie de son entendement : elle ne parle pas, ne sais pas lire et écrire, et ne comprends pas ce qu'on lui dit. Elle a besoin de calme et d'habitudes. Elle ne sort jamais... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 13:20 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
14 mai 2007

Les braises, de Marai Sandor

parution 02/1995 - 210 p    Je vais vous parler d'un petit chef d'oeuvre lu récemment et qu'il ne faut pas "louper".   Écrivain interdit en Hongrie jusqu'en 1990, Sándor Márai écrit un livre de toute beauté, émouvant, sobre et bouleversant. On y découvre la blessure profonde et muette laissée par l'amour impossible, l'incommunicabilité, le poids du passé et le temps perdu.     Tout est suggéré dans chaque phrase, aucune violence apparente, aucun éclat mais une... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 09:32 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
08 mai 2007

Le sud des Etats-Unis

Un femme vertueuse, de Gibbons Kaye - parution 04/1989 - 170 p A la suite d'un post de Cuné, j'avais noté ce livre sur mon carnet dans la rubrique "à lire". Je l'ai lu avec plaisir, retrouvant l'écriture et la gouaille du sud rural des Etats Unis. Et pourtant.... je l'ai finit il y a 3 jours et j'ai déjà du mal a me remémorer l'histoire... peut-être un manque de profondeur... j'étais bien dedans, je humais l'air de ces fermiers sans terre, je partageais la douleur de leur vie quotidienne, j'ai passé un bon moment en... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 16:12 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
03 mai 2007

A la vitesse de la lumière, de Cercas Javier

parution 09/2006 - 285 p A la fin de ses études à Barcelone, un jeune homme qui veut devenir écrivain part aux Etats Unis afin de donner des cours dans une université. Il va se lier d'amitié avec un autre professeur, Rodney, ancien du Viêtnam. Ils se retrouvent chaque jour pour parler de tout et de rien. Jusqu'au jour ou Rodney disparait sans laisser d'adresse, les séquelles du Viêtnam le poussant à fuir. De retour à Barcelone, le jeune homme écrit des livres, arrive le succès et ses excès, jusqu'à ce que Rodney... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 22:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]