18 mai 2007

La douce empoisonneuse, de Paasilinna Arto

parution 09/2001 - 250 p - traduit du Finois Linnea, veuve septuagénaire finlandaise, vit dans la terreur de son neveu et de sa bande d'amis, ivrognes et imbéciles, qui viennent chaque mois lui voler sa pension et mettre sa maison à feu et à sang. Un jour, elle décide d'en finir... De situations cocasses en évènements impromptus, le sort va se retourner en sa faveur. C'est le premier ouvrage que je lis de cet auteur (qui, pour mémo, a écrit aussi "petits suicides entre amis"), et je n'ai pas été déçue. Un roman... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 20:26 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

17 mai 2007

Fleurs d'un jour, de Stahl Anna-Kazumi

parution 04/2005 - 350 p Aimée vit à Buenos Aires avec son mari Fernando, et sa mère Hanako. Elle tient un magasin de fleurs et sa mère, japonaise, compose des "ikebana", des compositions florales qui sont très appréciés. Tout ceci semble très normal. Mais on apprend que sa mère a subi une forte fièvre quand elle était petite, au Japon, et a perdu une partie de son entendement : elle ne parle pas, ne sais pas lire et écrire, et ne comprends pas ce qu'on lui dit. Elle a besoin de calme et d'habitudes. Elle ne sort jamais... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 13:20 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
14 mai 2007

Les braises, de Marai Sandor

parution 02/1995 - 210 p    Je vais vous parler d'un petit chef d'oeuvre lu récemment et qu'il ne faut pas "louper".   Écrivain interdit en Hongrie jusqu'en 1990, Sándor Márai écrit un livre de toute beauté, émouvant, sobre et bouleversant. On y découvre la blessure profonde et muette laissée par l'amour impossible, l'incommunicabilité, le poids du passé et le temps perdu.     Tout est suggéré dans chaque phrase, aucune violence apparente, aucun éclat mais une... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 09:32 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
08 mai 2007

Le sud des Etats-Unis

Un femme vertueuse, de Gibbons Kaye - parution 04/1989 - 170 p A la suite d'un post de Cuné, j'avais noté ce livre sur mon carnet dans la rubrique "à lire". Je l'ai lu avec plaisir, retrouvant l'écriture et la gouaille du sud rural des Etats Unis. Et pourtant.... je l'ai finit il y a 3 jours et j'ai déjà du mal a me remémorer l'histoire... peut-être un manque de profondeur... j'étais bien dedans, je humais l'air de ces fermiers sans terre, je partageais la douleur de leur vie quotidienne, j'ai passé un bon moment en... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 16:12 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
03 mai 2007

A la vitesse de la lumière, de Cercas Javier

parution 09/2006 - 285 p A la fin de ses études à Barcelone, un jeune homme qui veut devenir écrivain part aux Etats Unis afin de donner des cours dans une université. Il va se lier d'amitié avec un autre professeur, Rodney, ancien du Viêtnam. Ils se retrouvent chaque jour pour parler de tout et de rien. Jusqu'au jour ou Rodney disparait sans laisser d'adresse, les séquelles du Viêtnam le poussant à fuir. De retour à Barcelone, le jeune homme écrit des livres, arrive le succès et ses excès, jusqu'à ce que Rodney... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 22:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
15 avril 2007

Mal de pierres, de Agus Milena

parution 01/2007 - 128 p Je l'avais noté à la suite des commentaires de Clarabel et Cuné . Je ne regrette pas de l'avoir lu, c'est un petit livre calme et poétique, mais je suis restée un peu sur ma faim... j'aurais souhaité plus (de quoi, je ne sais pas) mais juste au moment ou je me sentais bien dans le livre, il se terminait... Je crois que je vais le relire pour mieux le savourer... Une petite fille nous raconte l'histoire de sa grand-mère : nous sommes à la fin de la seconde guerre mondiale, en Sardaigne. Une jeune femme... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 21:54 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

05 avril 2007

Les yeux jaunes des crocodiles, de Pancol Katherine

parution 03/2006, existe en poche Etant en vacances et ayant envie de « décompresser », je me suis lancée dans la lecture de ce livre qualifiée par mes copines de « roman de plage ». Et le qualificatif est le bon !!! Un roman très romancé, pas très bien écrit, mais qui donne envie de se replonger dedans. De l’amour, des trahisons, des mensonges, un suspense… tout y est… Les personnages sont émouvants, l’intrigue pas mal mené… c’est un roman que j’ai eu plaisir à lire mais qui ne restera pas dans les annales..  ... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 19:46 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
26 mars 2007

La vie aux aguets, de Boyd William

parution 02/2007 - 330 p Et bien non, je n'y arrive pas, ce style de littérature anglaise m'ennuie profondément. Et à chaque fois je me laisse prendre devant les bonnes critiques. Je me dis "ce n'est pas possible, tu passes à côté de quelque chose, William Boyd quand même..." alors je lis, je m'ennuie, je continue, je m'ennuie toujours.... et je finis par craquer !!! C'est l'histoire de deux femmes : la fille qui vit une vie "pépère" en Angleterre l'été 1976, et la mère qui lui apprend, par petite dose,... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 14:02 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
20 mars 2007

Le mec de la tombe d'à côté, de Katarina Mazetti

parution 06/2006 - 250 p - traduit du suédois C'est un titre assez ... original... et je n'aurais sûrement pas jeté mon dévolu sur lui sans les critiques élogieuses de nombreuses bloggeuses.... Désirée et Benny vont se rencontrer, dans un cimetière. Et il fallait bien ce lieu pour les réunir, car mis à part le deuil d'un être proche, rien ne les rapproche. Elle est bibliothécaire, citadine, amoureuse de livres, d'opéras et d'une déco aseptisée. Il est fermier, sent l'étable, travaille 18h par jour avec ses vaches et vit... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 07:10 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
25 février 2007

Sans sang, de Alessandro Baricco

parution janvier 2003, 110 p Une écriture acérée, des phrases courtes, des émotions à nues... j'ai beaucoup aimé ce petit roman d'Alessandro Barrico. Difficile d'en révéler le sujet sans dévoiler la trame. Juste le début : Dans une maison perdue au fin fond de la campagne, une petite fille assiste impuissante à la tuerie de son père et de son frère.... Un court roman très juste. J'ai été un peu déboussolée par la fin, mais après réflexion je me suis dit qu'elle était magnifique.... A lire (mais à ne pas comparer avec... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 22:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]