15 mars 2008

J'étais derrière toi, de Fargue Nicolas

  230 p Et bien non, définitivement, je n'y arrive pas !!! Je crois qu'à force de lire, je deviens de plus en plus exigeante sur la qualité de l'écriture, et là, ça ne passe pas ! Une amie me l'avait prêté tant elle l'avait aimé, c'est dire comme les commentaires peuvent être différents ! L'histoire : un homme dont le couple bat de l'aile va  passer un week end chez ses parents en Italie. Dans un restaurant, une jeune fille lui remet un billet (via le serveur) comprenant juste ces mots "j'étais derrière toi"... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 13:26 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

09 mars 2008

Le soir du chien, de Lafon Marie-Hélène

parution sept 2001 - 140 P Quelle écriture ! On a envie de relire les phrases plusieurs fois pour s'en imprégner. Des phrases courtes qui, parfois, ne sont même pas finies. " Roland et ma mère m'ont porté à bout de regard..", "Chacun s'appartient dans la solitude de sa peau", Très beau livre sur la douleur d'une rupture amoureuse. Laurent, la trentaine, électricien dans un petit village du Cantal, est amoureux de Marlène, un amour de dévotion.  Marlène est plus jeune que lui, sauvage,... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 12:20 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
07 mars 2008

De manière à connaître le jour et l'heure, de Cauchy Nicolas

parution 06/2007 - 285 p C'est un proposé par Caro[line] et c'est un livre qui a beaucoup voyagé ! Je m'explique : je l'ai reçu en même temps que deux autres, et j'étais un peu débordée, alors je l'ai pris lors d'un voyage à Paris et ... je l'ai oublié dans le train !!!!! Ça a sûrement fait un heureux... Bon, alors il a fallu que je le rachète, que je le reçoive, que je le lise (ça c'est la partie la plus rapide) !!! Alors je tiens à m'excuser pour tous ceux qui sont sur la liste d'attente de ce livre qui a donc pris du retard..... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 14:08 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
05 mars 2008

Je suis morte et je n'ai rien appris, de Collèter Solenn

parution 07/2007 - 360 p Bizutage dans un grand lycée privée de Neuilly qui intègre des prépas. Certains étaient prévenus mais pensaient que ce serait plutôt sympa, une bonne intégration. D'autres, comme Laure, tombe des nues. Humiliation, rabaissement, peur, cauchemar, annihilation de la personnalité, fatigue physique, violence, hurlement, écoeurement, honte.... tout cela dans le but de soit disant inculquer aux nouveaux les valeurs de l'école. Mais, en plus de cette horreur quotidienne, le bizutage va dégénérer. Et Laure va... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:22 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
01 mars 2008

Je, François Villon, de Teulé Jean

parution 03/2006 - 415 p Que l'auteur veuille nous dessiner le contexte de l'époque afin que l'on comprenne mieux la poésie de François Villon, soit. Mais était-il nécessaire de ne parler que de viols, égorgeurs, sangs, écartèlements, hommes bouillies, pendus, oreilles coupées et autres? On a l'impression qu'il se complaît dedans : pour parler d'un supplicié brûlé, est il nécessaire de nous décrire le cerveau qui bouillait et sortait par les orbites ? Bien sûr la vie au Moyen Âge était très dur et François Villon a connu une... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:18 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
19 février 2008

La grosse, de Lefèvre Françoise

parution 10/1994 - 106 p Que d'émotions dans ce livre. Une écriture à fleur de peau, des phrases hachées... Une histoire merveilleuse et cruelle. Céline est grosse, obèse. Les gens la repoussent, se moquent, n'acceptent pas sa différence. Et pourtant, elle est grosse d'amour et d'absence. Absence de son enfant mort dans un accident, absence de son amour perdu. Seul Anatolis, le vieux voisin qui se meurt d'un cancer la comprend et l'aime. Elle prend soin de lui, il lui dit qu'elle est belle.Les enfants aussi, ceux qu'elle... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:43 - - Commentaires [25] - Permalien [#]

15 février 2008

Fracas, de Kramer Pascale

parution 01/2007 - 155 p J'avais noté ce livre à la suite de critiques positives sur les blogs, mais je n'ai pas eu le même enthousiasme lors de la lecture. A la suite d'un déluge, éboulements et coulées de boue ont déplacé un énorme rocher qui est en équilibre au dessus de la maison des parents de Valérie et Cyril. Toute la famille va se retrouver autour de ce rocher, et au delà, cela va faire ressortir des anciennes rancoeurs... J'ai trouvé l'écriture lente, saccadée, le style est complexe. Le premier... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:08 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
07 février 2008

Marée noire, de Giraud Brigitte

première parution 01/2004 - 135 p C'est un monologue amoureux, celui d'une femme, Linda, divorcée, deux petites filles, à un homme, veuf, père d'un adolescent. Cette famille recomposée se retrouve pour la première fois en vacances, dans un lieu un peu perdu, pas très loin de l'océan. Elle voudrait essayer d'oublier le passé, essayer de devenir une famille. Lui a le poids de la mort de sa femme, le silence, l'absence. Ils doivent s'apprivoiser, mettre en commun leurs histoires. Linda est sur une corde raide pendant toutes ces... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 21:02 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
28 janvier 2008

Belle Mère, de Pujade-Renaud Claude

  parution 09/1994 - 175 p Étrange relation qu'entretient Eudoxie, la cinquantaine, avec Lucien de vingt ans son cadet, son beau-fils. Celui ci est bizarre, taciturne. Il ne lui parle pas, vit dans son monde, entend des voix et refuse cette nouvelle femme qui prend la place de sa mère tant aimée. A force de respect, d'écoute, de compréhension, elle va arriver à tisser avec lui un lien ténu mais important. Petit à petit, au fil des ans, ils vont devenir indispensable l'un à l'autre, tout en n'échangeant que quelques phrases de... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 18:37 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
16 janvier 2008

Chagrin d'école, de Pennac Daniel

parution 10/2007 - 305 p Le Père Noël (enfin, surtout la Mère ) m'a apporté ce livre sous le sapin. Pauvres parents Noël qui en ont bavé il y a quelques années d'avoir une enfant cancre à la maison !! Pour la première fois je retrouve dans un livre la souffrance du cancre, que j'ai malheureusement connu : - les mauvaises notes à ramener à la maison "pourvue que maman (qui a passé 2H à me faire réviser) ne me demande pas si on m'a rendu mon contrôle ou j'ai eu une mauvaise note", - la tête vide au moment... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 20:32 - - Commentaires [30] - Permalien [#]