30 novembre 2006

MEMOIRES DE PORC-EPIC, de Alain Mabanckou

parution août 2006 prix Renaudot 2006 Je suis juste gênée par ce mot, en dessous du titre : « ROMAN ». Moi, j’appellerai plutôt ça un conte, ou une fable. Alain Mabanckou est parti d’une vieille légende africaine selon laquelle nous avons tous un double animal dans la nature. Un porc-épic va ainsi devenir le « double nuisible » d’un enfant de 10 ans. Il va être obligé de suivre son maître pendant toute sa vie et d'exécuter pour lui des meurtres. Le récit est celui que fait le porc-épic à... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 19:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 novembre 2006

UN SI BEL AVENIR, de Véronique Olmi

Les commentaires trouvés au fil des blogs sur Véronique Olmi (et notamment sur « bord de mer » que j’avais moi-même lu et apprécié malgré la noirceur qui m’avait laissé « KO debout »), ces commentaires, donc, m’ont donné envie de lire un autre livre de cet auteur. Je suis tombé à la bibliothèque sur « Un si bel avenir ». Que dire ? J’avais été tellement prise par son premier livre que celui-ci m’a laissé un arrière goût de « trop peu ». L’écriture est toujours acérée, les personnages fragiles, mais l’histoire ne... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:39 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
19 novembre 2006

L'ELEGANCE DU HERISSON, de Muriel Barbery

Parution 08/2006 Prix Georges Brassens 2006 Je ne suis pas la première à faire une critique de ce livre, et je remercie tous ceux qui me l'ont conseillé. C'est un petit moment de bonheur. Un livre original, plein d'émotions sans mièvrerie, de rebondissements, d'amitié. Ah, ça fait du bien de lire un bon bouquin. Renée, concierge d'un immeuble très chic rue de Grenelle, est une intellectuelle cachée. Elle jour le rôle de la concierge lambda, avec air benêt, fautes de français, télé toujours allumée et soupe aux choux mais se... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 08:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
17 novembre 2006

Le passager de la pluie, de Sebastien Japrisot

Lecture de saison (le livre est sorti il y a longtemps deja, de meme que le film avec Marlene Jobert et Charles Bronson qui fit un tabac a l'epoque). Une petite station balnéaire en automne. Une jeune femme sage, mariée à un navigateur aérien : Mellie. Un soir de pluie, toute sa vie bascule : le passager d'un autocar qui n'amène plus personne la surprend chez elle, l'attache sur son lit et la violente. Par l'auteur de "L'ete Meurtrier", "Un long dimanche de fiancailles", "Compartiment tueurs" et... [Lire la suite]
Posté par Bebebook à 03:46 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
15 novembre 2006

La messe anniversaire, de Olivier Adam

"Caroline n'existe plus que dans nos têtes, dans nos souvenirs et dans nos larmes. " Caroline est morte. Il y a un an déjà. Elle avait quinze ans quand sa vie a basculé. Ça s'est passé lors d'une fête entre copains. Elle était là, bien vivante. Et la seconde d'après, elle n'était plus qu'un corps désarticulé sur le béton. Depuis, chacun de ses amis témoins de la scène, apprivoise sa peine, vaille que vaille, dans son coin. Et la vie continue. Il y a Titou, qui déraille un peu, Sophie, qui refuse d'oublier de peur... [Lire la suite]
Posté par Bebebook à 21:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 novembre 2006

DANS LA GUERRE; de Alice Ferney

parution octobre 2003 En cette journée du 11 novembre, jour d’armistice, je vous propose un très bon livre de circonstance, lu il y a quelques années mais qui est toujours dans mon cœur. Jules, paysan Landais de 30 ans part en août 1914 pour la guerre. Il laisse derrière lui sa femme et son fils de 2 ans, ainsi que sa mère et son jeune frère. Histoires parallèles des douleurs du front (massacre, déchéance mais aussi amitiés et dressage de son chien en soldat) et de la vie à l’arrière (belle mère patriote et acariâtre,... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 12:02 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

10 novembre 2006

La serveuse etait nouvelle, de Dominique Fabre

C'est un garçon de café. Il travaille à Asnières, près du tunnel de la gare. Il voit les voyageurs, toujours pressés, longer le café, parfois ils entrent. "Je ne regarde pas trop dehors, parce que tout ce qui m'importe dans la vie finit toujours par s'installer en face de moi à mon comptoir". Certains clients, Pierre les aime bien. Le jeune homme vêtu de noir qui ne boit que de la bière en lisant Primo Levi, la femme "perdue dans sa beauté" qu'il ne verra qu'une fois, le type qui se met à poil pour aller se... [Lire la suite]
Posté par Bebebook à 08:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 novembre 2006

L'Absolue perfection du crime, de Tanguy Viel

L'Absolue perfection du crime reprend l'un des poncifs les plus usés du cinéma de genre, l'histoire d'un hold-up raté - le casse manqué d'un casino. Tout y est: les retrouvailles à la sortie de prison, la préparation minutieuse du plan, le casse avec évasion du magot par la voie des airs au moyen d'une montgolfière téléguidée, le partage du butin, l'arrestation, les trahisons, la vengeance... Le tout dans un décor marin breton. C’est donc la Sicile en Bretagne! Construit en trois actes, L'Absolue perfection est un polar... [Lire la suite]
Posté par Bebebook à 08:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
01 novembre 2006

LIGNES DE FAILLE, de Nancy Huston

parution août 2006 Prix Femina 2006 Très bon livre que j'ai terminé le jour ou il avait le prix Femina.. Pour une fois que je suis en avance !!!! Comment une fêlure dans la vie d'une petite fille pendant la guerre peut avoir des répercutions inconscientes sur les générations suivantes. Le livre est divisé en quatre parties, quatre châpitres ou l'on retrouve tour à tour les générations à l'âge de 6-8 ans. Tout d'abord Sal, en 2004, petit garçon américain porté aux nues par ses parents. Puis Randall (son père), en 1982,... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 14:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 novembre 2006

Dans la foule, de Laurent Mauvignier

Combles de louanges par les critiques, ce livre m'a totalement ennuye, si bien qu'au bout de 130 pages, je vais le classer gentiment entre deux Editions de Minuit sur les etageres... Le seul qui semble partager cette opinion est Patrick Besson dans Marianne: « Catalogue de la redite »« Avec Mauvignier, ça ne va pas mieux en le disant mas en le disant deux fois. Le livre compte 373 pages, il pourrait y en avoir moitié moins : l’histoire serait toujours aussi claire. Comme une soupe. » Bon a priori Besson et Mauvignier ne sont... [Lire la suite]
Posté par Bebebook à 11:06 - - Commentaires [7] - Permalien [#]