17 avril 2016

En attendant Bojangles, de Bourdeaut Olivier

 parution 01/2016 - 160 p. J'ai été très étonnée par ce livre parce que je ne m'attendais pas du tout à ça !  - Des critiques que j'avais lues, j'avais retenu que c'était un livre enjoué et joyeux, ce qui me tentait beaucoup (ça change du marasme habituel) ! - La couverture sur fond jaune d'un couple en train de danser laisse penser que ce roman est léger et facile. Et j'ai donc été assez désorientée, parce que j'ai trouvé ce livre plutôt dur et sombre, et en relisant les avis des uns et des autres, je n'ai pas... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:58 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : ,

14 avril 2016

On regrettera plus tard, de Ledig Agnès

parution 03/2016- 310 p. Un soir d'orage, Valentine qui vit seul dans sa maison d'un village du Bas-Rhin, entend frapper à sa porte. Elle va ouvrir sur un homme et une fillette dévorée par la fièvre. Ce drôle de tandem sillonne les routes de France dans une roulotte tirée par deux chevaux. Pourquoi ? Comment ? Quels sont les conséquences pour la fillette ? C'est ce que va essayer de comprendre Valentine. En parallèle, on suit l'histoire de Suzanne, arrêtée et torturée par les allemands pendant la seconde guerre mondiale alors... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:58 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 avril 2016

Un territoire, de Villeneuve Angélique

parution 01/2012 - 152 p J'ai retrouvé avec grand plaisir l'écriture poétique et précise d'Angélique Villeneuve dans ce roman acheté au salon de Binic.  Pas de prénom dans ce livre, mais "elle", une femme de quarante-cinq ans (que j'ai cru beaucoup plus vieille au départ) qui s'occupe de manière exclusive et quasi monacale du Garçon et de la Fille, deux jeunes adultes. Elle revient sur ses souvenirs, sur la vie dans cette même maison avec la Mère, le Père et la Soeur et quelques visites de la Tante et de l'Oncle. Souvenirs... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 02:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 avril 2016

La maison Zeidawi, de Lossky Olga

 parution 12/2013 - 237 p. Fouad est un français d'une cinquantaine d'années qui a repris l'imprimerie de son père et qui vit à Paris avec sa femme et ses deux enfants une vie sans histoire. Son prénom vient de sa mère libanaise, mais celle-ci ne lui a jamais parlé de ce pays qu'elle a quitté quand elle avait une vingtaine d'années. A la mort de celle-ci, Fouad doit se rendre au Liban afin de signer la vente de la maison Zeidawi, maison d'enfance de sa mère. Ses cousins ont insisté pour qu'il reste trois jours et qu'il découvre... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:32 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 mars 2016

La nuit de feu, de Schmitt Eric-Emmanuel

 parution 09/2015 - 182 p. J'ai eu une passion pour cet auteur à ses débuts. D'abord un grand coup de coeur pour sa pièce de théâtre "le visiteur", puis des beaux moments de lecture avec "la part de l'autre", "l'évangile selon Pilate", "lorsque j'étais une oeuvre d'art" ou "Milarepa". Et puis mon attrait s'est émoussé... Ce livre tournait dans mon groupe de lecture, du coup ... En 1988, l'auteur est un jeune homme de vingt-huit ans normalien, agrégé et docteur en philosophie, qui est maître de conférence à l'université de... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:18 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 mars 2016

A la table des hommes, de Germain Sylvie

parution 01/2016 - 261 p. C'est l'histoire d'un être simple et pur, un être sauvage qui ne connaît pas les codes de la vie avec les hommes. Il débarque (je ne vous dit pas comment pour ne pas spoiler ! ) dans un pays en guerre, dans un village détruit où les femmes reviennent vivre. Mais les hommes qu'ils croisent sont souvent sanglants, imprévisibles et ivre de sang. La brutalité ambiante va lui apprendre la méfiance et va l'obliger à fuir. Heureusement tous les hommes ne sont pas mauvais et il va pouvoir trouver dans ce monde... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:14 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 mars 2016

Zen, de Fermine Maxence

 parution 10/2015 - 134 p. C'est un auteur que j'ai découvert il y a quelques années avec un gros coup de coeur pour "Neige" suivi par "Le Violon noir". Deux livres courts à l'écriture ciselée, magique. Je n'avais pas tout à fait retrouvé cette osmose dans ses plus gros romans.  Alors quand j'ai vu dans le coin des nouveautés à la bibliothèque ce petit livre, je me suis dit que ... peut-être ... Bingo !  Maître Kuro est calligraphe. Il vit seul dans une petite maison près de Kyoto et accueille de temps en temps des... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:54 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 mars 2016

Je vous écris dans le noir, de Seigle Jean Luc

Coup de coeur pour Sylire avec qui nous en avions discuté, du coup j'avais très envie de le lire et je l'ai trouvé au pied du sapin de Noël. Avant de lire ce livre, je ne connaissais pas l'histoire de Pauline Dubuisson, condamnée à perpétuité en 1953 pour l'assassinat avec préméditation de son ancien-fiancé. Elle a alors vingt-quatre ans et était en étude de médecine. Après neuf ans passé en prison, Pauline fut graciée. Elle s'installe alors avec sa mère et essaye de construire sa vie en recommençant ses études. Mais son affaire... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:57 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 mars 2016

le bal, de Nemirovsky Irène

Dans le cadre du Blogoclub, nous devions lire un livre d'Irène Nemirovsky pour le 1er mars. C'est presque une auteure fétiche pour moi et j'ai déjà lu pas mal de titre ou je retrouve avec plaisir son écriture fine et ciselée comme dans David Golder, le malentendu, la proie, suite française ou Ida.  Là je me suis arrêtée à une nouvelle lu au collège. Nous sommes à Paris en 1920. Une famille de nouveaux riches qui ne cherche qu'à renter dans la "société" organise un bal. Leur fille, une adolescente de 14 ans, n'a... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 04:16 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,
27 février 2016

Un autre que moi, de Olmi Véronique

 parution 01/2016 - 144 p. Une auteure que j'aime beaucoup et qu'Albin Michel m'a permis de retrouver dans cette pièce de théâtre. Fred, quarantenaire ayant plutôt réussi dans la vie, se retrouve un soir dans une chambre d'hôtel en face de Frédéric, quatre-vingts ans, un homme simple qui dit être lui-même quarante ans après. Fred croit à un montage de sa femme qui aurait envoyé un acteur, mais des éléments précis de sa vie connus par Fréderic le font douter. Comment lui, homme à priori sûr de lui, ayant réussi, peut devenir ce... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 04:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,