10 novembre 2015

Le liseur de 6h27, de Didierlaurent Jean-Pierre

 parution 05/2014 - 217 p. Encore une pioche de ma bibliothèque, alors que ma PAL augmente à vue d’œil ! Guylain Vignolles est employé d’une usine qui a pour vocation de pilonner les livres pour en faire une nouvelle pâte à papier. Ce métier le révulse. Il trouve criminel de détruire les livres. Alors, tous les soirs, en allant nettoyer la machine, il récupère quelques feuillets qui ont échappé au massacre, il  les sèche dans des feuilles de buvard, puis, le matin, dans le TER de 6h27, il lit tout haut les passages... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:58 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

07 novembre 2015

La terre qui penche, de Martinez Carole

 parution 09/2015 - 365 p. XIVème siècle. Blanche est une jeune châtelaine de 12 ans quand son père, un homme rustre et peu causant, l'enlève à sa vie pour l'amener au domaine des Murmures. Est-ce pour l'offrir au diable en échange de bonnes récoltes, est-ce pour se débarrasser de cette fille feu-follet ? Blanche va découvrir une nouvelle vie avec plus d'humanité, la possibilité de s'instruire, un avenir mais aussi des secrets, des rencontres. Sur cette terre qui penche, sur ces coteaux où poussent les vignes et où dansent les... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:37 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 octobre 2015

D'après une histoire vraie, de de Delphine

 parution 08/2015 - 478 p. Je n'avais pas réussi à entrer dans son dernier livre "Rien ne s'oppose à la nuit" que j'avais trouvé trop "je fais ma psychothérapie", du coup j'ai hésité à lire celui-là. Et puis elle est passée dans ma ville, et puis une amie me l'a prêté, et puis je voulais sortir un peu de mon marathon lecture jeunesse (14 livres à lire en quatre jours avant de les présenter aux élèves...). Donc, me voici lancée dans cette lecture avec un a-priori pas tout à fait positif ! Une écrivain nommée Delphine connaît... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 04:26 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 octobre 2015

Je me suis tue, de Menegaux Mathieu

 parution 04/2015 - 192 p. Claire écrit du fond de sa cellule. Juste avant l'issue de son procès, elle nous livre sa confession, ce qu'elle n'a jamais pu dire devant les enquêteurs, son avocate et les juges. Ce qu'elle a tue aussi à son mari. Tout ce silence qui l'a amené dans cette prison des femmes, elle qui était DRH et avait une vie tranquille et harmonieuse. Un manque de communication pour se protéger, peut-être trop d'orgueil de tout vouloir gérer toute seule. C'est intéressant de voir le moment où tout se grippe, où les... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:07 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 octobre 2015

Le voyant, de Garcin Jérôme

 parution 03/2015 - 184 p. Dans ce roman, Jérôme Garcin rend hommage à Jacques Lusseyran, résistant et écrivain. Le jeune Jacques Lusseyran perd la vue lors d'un accident en 1932 alors qu'il a tout juste huit ans. Au lieu de l'anéantir, cet handicap va le galvaniser. Aidé par ses parents qui l'ont toujours soutenu, il continu à aller au collège et intègre le lycée Louis-le-Grand. C'est là, à seize ans, qu'il va entrer dans la résistance en créant avec d'autres le mouvement "les Volontaires de la Liberté". Hypermnésique, Jacques... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:29 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 septembre 2015

Dix secondes, de LD Bonnet Laurent

 parution 06/2015 - 121 p. Un roman basé sur une idée originale. Ça fait du bien de sortir un peu des thèmes habituels (j'ai l'impression que les auteurs connus ne se renouvellent pas beaucoup ...). Depuis son adolescence, Antoine poursuit un rêve, celui de croiser plus de dix secondes le regard d'une inconnue. Il est alors persuadé que ce sera la marque d'un amour sans faille, d'une passion . Pour lui, le regard n'est pas une entrée en matière comme une autre mais bien un pacte, "une question de présence sur la même longueur... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:08 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,

19 septembre 2015

Et je danse, aussi de Bondoux Anne-Laure et Mourlevat Jean-Claude

J'aime beaucoup ces deux auteurs mais je les connais exclusivement en lecture jeunesse. J'ai eu la chance de les croiser tous les deux, et lors de la dernière rencontre avec Jean-Claude Mourlevat lors de la remise du prix ados (pour le très bon "Terrienne"), il nous avait expliqué qu'il était en train d'écrire un livre avec Anne-Laure Bondoux. C'était parti un peu comme un jeu, d'un mail qu'il s'était envoyé ... Voilà donc un livre épistolaire composé de mails entre un auteur ayant remporté le prix Goncourt en mal d'écriture, et... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:02 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 septembre 2015

La gaieté, de Lévy Justine

 Parution 02/2015 - 214 p   Justine Levy est une femme angoissée. Le jour ou elle attend son premier enfant, elle décide de mettre de côté toute la mélancolie et la tristesse qui est en elle pour ne laisser que de la gaieté. Elle a peur de tout, et notamment de ne pas savoir ou pouvoir élever ses enfants. Elle revient justement sur ses souvenirs d'enfance, élevée par un père aimant mais souvent absent et plus souvent par des belles-mères jalouses et méchantes. Petite, elle voit régulièrement sa mère, une femme détruite... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:02 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 août 2015

Profession du père, de Chalandon Sorj

 parution 08/2015 - 315 p. Sorj Chalandon avait déjà abordé dans certains de ses livres les relations douloureuses qu'il a eu avec son père. Dans ce roman, qui débute au crématorium au moment des funérailles de son père, le narrateur revient sur son enfance et sur les rapports très particuliers qu'il a eu avec lui. Ce père était un homme mythomane, qui s'est inventé des vies de héros. Tour à tour instigateur des Compagnons de la chanson, agent secret, ceinture noire de judo, pasteur, parachutiste ... il entraîne son fils d'une... [Lire la suite]
19 juillet 2015

Rudik l'autre Noureev, de Grimbert Philippe

 Parution 01/2015 - 174 p. L'auteur, lui même psychanalyste, met en scène Rudolf Noureev venant le voir à partir de décembre 1987. Le célèbre danseur et chorégraphe vient d'avoir l'autorisation, après plus de vingt ans, de retourner en Russie pour dire en revoir à sa mère mourante, et celle-ci ne l'a pas reconnu. Entre ce manque de reconnaissance de sa famille et celle de sa patrie, cet homme extrêmement sensible et exigeant est perdu. Pour ce patient célèbre et caractériel, le psychanalyste va faire des entorses, voir le... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:45 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,