19 mai 2017

L'administrateur provisoire, de Alexandre Seurat

J'avais beaucoup aimé "la maladroite" du même auteur, que j'avais acheté au festival de Binic l'année dernière. Cette année, Alexandre Seurat était à nouveau présent avec son nouveau livre, que je me suis empressée d'acheter. Sujet complètement différent cette fois-ci puisqu'on part sur la spoliation des biens des juifs pendant la seconde guerre mondiale.   Peu après la mort de son frère, un jeune homme apprend que son arrière grand-père a travaillé pendant la seconde guerre mondiale au commissariat général aux questions... [Lire la suite]

16 mai 2017

Les indésirables, de Ducret Diane

Une découverte d'une partie de l'Histoire de la seconde guerre mondiale que je ne connaissais pas. En mai 1940, après huit mois de "drôle de guerre", Hitler attaque la France via les Pays-Bas et la Belgique. Le 12 mai, un avis est placardé : les hommes et les femmes d'origine allemande résidants dans le département de la Seine doivent se rendre, avec 30 kgs de bagage maximum, dans des centres de rassemblement. Pour les femmes, il s'agit du tristement célèbre Vel d'Hiv. Après neuf jours, les voici entassées dans des trains,... [Lire la suite]
16 novembre 2014

Sigmaringen, de Assouline Pierre

 parution 02/2014 - 359 p. J'aime les romans historiques, et j'ai été très intéressée par celui-ci qui m'a fait découvrir tout un pan de l'histoire que je ne connaissais pas du tout. En septembre 1944, le gouvernement de Vichy fut "exilé" par les Allemands dans un château en Allemagne appartenant aux princes de Hohenzollern, à Sigmaringen. Ce lieu est devenu alors une enclave française. Arrive donc le maréchal Pétain, le président Laval, leurs ministres et des miliciens. Dans le village, au pied du château, environ deux mille... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:18 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 octobre 2014

Une vie bouleversée, suivi de lettres à Westerbrok, de Hillesum Etty

  J'avais noté dans ma LAL ce journal intime d'une jeune femme déportée et morte à Auschwitz, après une critique sur un blog. Qui ? Plus que l’intérêt historique de tels documents, ce qui ressort de ce témoignage est la foi que Etty porte en l'homme malgré la montée du fascisme. Elle a 27 ans, vit à Amsterdam et fait sur elle-même un travail psychologique et spirituel important. Au début j'ai eu un peu de mal à entrer dans ce journal. Etty me semblait exaltée avec une écriture un peu grandiloquente. Mais très rapidement j'ai... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:11 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 décembre 2012

Deux dans Berlin, de Birkefeld et Hachmeister

parution 06/2012 - 430 p - traduit de l'allemand Je suis toujours en train de lire les 6 ouvrages sélectionnés pour le prix des lecteurs "rue des livres" (le festival a lieu en mars à Rennes). C'est mon quatrième. Ces livres ont pour particularité de parler d'une ville. Ici, nous sommes à Berlin, dans les derniers jours du Reich C'est un roman mi-historique, mi-polar, à deux voix : - celle de Haas, un épicier Berlinois qui a profité du système (les commerçants juifs qui sont déportés lui enlevant toute concurrence,... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:32 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
03 septembre 2012

HHhH, de Binet Laurent

   parution poche 05/2011 Un livre que je souhaitais lire depuis longtemps et qui m’a accompagné aves mes livres de poche de l’été. HHhH, cela signifie « Himmlers Hirn heiβt Heydrich » soit « le cerveau d’Himmler s’appelle Heydrich ». L’auteur nous décrit ses recherches sur l’attentat qui a eu lieu contre Heydrich à Prague en 1942. Pour ce faire, il revient sur la vie d’Heydrich, sa montée fulgurante dans l’ordre nazi jusqu’à son poste de chef de la Gestapo et des services secrets nazis, protecteur de... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:28 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 mars 2012

Les silences de la guerre, de Fourier Claire

 parution 11/2011 - 189 p. J'ai acheté ce roman après avoir discuté avec l'auteure lors du salon du livre de Rennes, en février dernier. Je l'ai  revu 15 jours après au salon de Paris, beaucoup plus bruyant et moins intimiste... Glaoda a vingt ans en 1943. La guerre l'oblige à arrêter des études littéraires à Rennes pour rentrer chez elle, près de Brest. Dans la maison qu'elle partage avec son père, vétérinaire, une chambre a été réquisitionnée pour un officier du génie allemand Hermann Christhaller. Cet homme cultivé et... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:26 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,