festival rue des livres

Aujourd'hui avait lieu le festival rue des livres à Rennes.

 

"Que vous soyez petit, moyen ou grand lecteur,
laissez-vous guider par votre curiosité,
dans ou en dehors des pages"

 

Nous étions près de 15 bloggeurs à nous y retrouver !

Il y avait SylireEnna, Antigone, Geraldine, Yvon et sa femme, Canel et son mari, Sandrine, Aproposdelivres, Yaneck, et nous avons retrouvé Aymeline et Xian Morarty qui sont bénévoles sur le salon.

Sassenach et son mari qui devaient nous rejoindre n'ont finalement pas pu venir.

Par contre nous avons croisé Midola qui faisait un tour de salon avec son fils.

Nous nous sommes retrouvés vers 11h30 pour des papotages et un premier tour du salon. Après un déjeuner dans une pizzeria du coin, certains sont allés écouter Sorj Chalandon à 14h00 pendant que d'autres prolongaient la pause déjeuner.

Puis re-tour du salon et papotages ! 

Ce que je retiendrai de cette édition :

- bien sûr les retrouvailles avec les bloggeurs et la rencontre avec Antigone que nous ne connaissions pas. C'est toujours un plaisir de se retrouver et d'échanger comme si une année ne s'était pas passée. Vraiment un très bon moment qui humanise la blogosphère.

- la conférence de Sorj Chalandon qui parle toujours avec émotion de ses blessures intimes qui lui servent de sujets de romans. Pour lui "le roman a plus d'élégance que la réalité", même si dans ce roman il a osé le "je".

- d'une dame bénévole du salon qui nous entend parler et nous dit "ah c'est vous les bloggeurs de l'ouest ?" oui, on commence à être connue ! 

- de Canel qui est photographe puisqu'elle ne veut pas apparaitre sur la photo de groupe, mais qui rigole tellement en prenant les photos qu'elles sont flous ;-) (merci Enna pour le travail de tri !)

 Les photos vous montrent que nous n'étions pas moroses ! 

DSC_2620   DSC_2633

Une journée très agréable. Merci à tous

A nouveau un petit tour dimanche pour écouter Alain Mabanckou. J'y ai retrouvé Canel.

MABANCKOU

Une super présence, toute une culture et un bel humour. Quelques phrases glanées au hasard : "l'écrivain est un couturier du passé, un recomposateur. Il est un spécialiste du mentir vrai." - "Le roman c'est le chant de la rêverie. C'est un jeu dans lequel on brouille la vrai vie de l'auteur."
Discussions ensuite sur la révolution et la dictature puis sur la langue française, l'oralité, le rythme, le foisonnement et le jeu avec le vocabulaire. 
Une très belle rencontre.