la femme au miroir

Emprunté à ma belle-mère qui ne lit que des livres audio, et lu dans mes trajets de voiture.

J'ai eu une époque où j'ai beaucoup aimé Eric-Emmanuel Schmitt ("la part de l'autre", "l'évangile selon Pilate", "lorsque j'atais une oeuvre d'art" ...) et puis j'ai été déçue par ses derniers livres que je trouvais assez pauvres, pas assez fouillés. Du coup, quand ce livre est paru en 2011 et qu'il a tourné dans mon groupe de lecture, je n'ai même pas eu envie de l'emprunter  !

Et puis ... je cherchais des livres audios "faciles", ne demandant pas trop de concentration pour écouter dans mes trajets en voiture... et ma belle-mère m'a proposé celui-ci. Bon, pourquoi pas ... et bien j'ai beaucoup aimé ! J'ai retrouvé le Eric-Emmanuel Schmitt des débuts, avec un livre profond, dense, bien écrit (d'ailleurs, à la fin du CD, il y a un interview de l'auteur, et il dit que ce livre se rapproche de ses premiers, qu'il lui a demandé beaucoup de temps et de recherche).

On suit trois femmes à trois périodes différentes, trois femmes qui ne se retrouvent pas dans leur époque et dans le miroir que la société leur renvoi. Trois femmes qui sont perdues et cherchent leur indépendance avec une même volonté.

Il y a d'abord Anne de Bruges au temps de la Renaissance. Elle va fuir un mariage qui ne lui convient pas. Elle ressent un profond lien avec la nature, un élan mystique qu'elle va essayer de vivre pleinement.

On suit ensuite Hannah, jeune femme de bonne famille qui vit dans la Vienne impériale du début du siècle. Un évènement va la propulser vers la psychanalyse auprès d'un des premiers disciples de Sigmund Freud. Cette révélation sur son moi profond va bouleverser sa vie qu'elle va prendre en main.

Et enfin Anny, jeune actrice montante d'Hollywood, tombée dans l'alcool et la drogue, qui va refuser les diktats de la célebrité.

Trois parcours de femmes insoumises et rebelles. J'ai beaucoup aimé le fait de passer de l'une à l'autre, de voir les évolutions de chacune, la même façon d'ouvrir les yeux sur leur vie, sur leur indépendance.

Un très bon moment de lecture audio qui m'a réconcilié avec cet auteur.

Géraldine a trouvé ce livre passionnant et émouvant, Sandrine l'a bien aimé malgré quelques longueurs, Canel n'a pas été convaincue.