guillaume

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Au cinéma depuis le 20 Novembre 2013

Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas d'un livre dont je vais vous parler dans ce post, mais d'un film. Parce que pendant tout le film j'avais l'impression de lire un livre...

L'atmosphère est intimiste, les phrases et dialogues sont recherchés, le ton est juste dans cette autobiographie de Guillaume Gallienne joué par lui même.

Il met à nu son enfance et son adolescence. Troisième garçon de la famille, il ressent que sa mère aurait préféré une fille. Mal dans sa peau, détestant son physique, il va tout faire pour faire plaisir à sa mère et se prend pour une fille. Il va travailler sa voix, son allure, ses mouvements ... en observant les femmes autour de lui et en essayant de les imiter. En pension dès l'âge de 10 ans, il va être traité de "pédale", "homo" ... Il en ressort détruit, ne sachant plus qui il est. A tel point que quand sa mère lui dit qu'on peut très bien être heureux en étant homo, il ne comprend pas la phrase puisqu'il se considère comme étant une fille aimant un garçon.

Des années de psychanalyse vont lui permettre de reprendre pied et de se rendre compte de qui il est. Sa rencontre avec sa femme va être un tournant dans sa prise de conscience qu'il est un homme, hétérosexuel, élevé dans une famille qui le prenait pour un homo.

Beaucoup d'humour, d'émotion et de tendresse pour traiter d'un sujet sérieux et destructeur.

En conclusion le texto envoyé par mon fils de 17 ans après avoir vu le film " il y a des passages complètement loufoques, mais j'ai été à deux doigts de chialer !"