presentation le coeur à l'aiguille

Leïla est fiancée à Dan. Celui-ci est parti au loin, et dans l'attente de son retour, ils s'envoient des courriers. Lui sur des carrés format post-it, juste quelques phrases d'amour, elle en lui en brodant des motifs sur des carrés de coton.

Chaque lettre relue lui fait penser à une période de leur vie : leur rencontre, le silence de Dan, leur différence physique, leur amour. Rapidement, on comprend que Leïla coud chacune de ses lettres entre elles pour former une robe.

Je n'en dirais pas plus ( et ne lisez pas la quatrième de couverture ni le résumé de Babelio). 

C'est un premier roman avec une très belle idée, une écriture fluide et douce et de l'émotion au fil de l'aiguille.

Merci à Babelio et son opération "Masse Critique" pour cette belle découverte.

Buchet.Chastel - 04/2017 - 95 p.

Extrait : "C'était toujours le même rituel : elle s'imprégnait d'abord de la lettre de Dan, la lisait lentement une fois, puis une autre fois encore. Chaque mot comptait, chaque signe ; elle fermait les yeux, se laissait emporter par le rythme des phrases , tantôt heurté et tantôt lisse, par leurs sonorités, leur apparente rudesse - tous ces sons qui en bouche avaient la rondeur d'un cocon rassurant, un abri tout chaud, ces mots qui chuchotés luisaient dans la douceur même des premières confidences devenaient aux confins de la rêverie des façades hérissées de herses, des territoires étranges, inconnus, voire hostiles, un pays merveilleux où dans les grottes se tapissent des dragons édentés et des chevaliers stupides. Tout cela tourbillonnait un moment de sa tête, c'était un ballet de mots et de sons, de syllabes qui finissaient par s'entrechoquer et s'amalgamer sans logique. Le sens n'importait plus. "