31 mai 2018

Moi par mois, mai

19 jours de vacances, 23 choses à faire sur ma to-do-list mais le temps de les faire à mon rythme et de lire en plus - trop bien /  passer du maillot de bain-soleil au plaid-feu de cheminée, bah normal que ma sinusite reprenne / énorme surprise avec le retour de fils n°1 parti en Nouvelle-Zélande il y a 8 mois et qui a fait une retour inattendu avec une semaine d'avance - joie, émotion, calins / et hop, on quitte les vacances pour un we prolongé, retrouver la maison de la belle-famillle, profiter du soleil, faire une belle balade... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

27 mai 2018

Pour un oeil de poupée, de Marina Cohen

Hadley est de mauvaise humeur. Sa mère vient de se remarier avec Ed et elle doit quitter son appartement, son collège et sa vie de fille unique pour une grande maison qu'elle partagera avec une demi-frère de 6 ans. Mais cette maison s'avère pleine de mystères, notamment une maison de poupée, réplique exacte de la demeure dans laquelle elle vient d'aménager, des poupées très fidèles à la réalité et un œil de poupée qui roule vers elle. Ouch, une atmosphère à se faire dresser les cheveux sur la tête, mais comme c'est de la... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 mai 2018

L'écorce des choses, de Cécile Bidault

Une bande dessinée que j'avais noté à la suite de vos posts sur les blogs. Nous sommes dans les années 70. La petite fille de cet album est sourde-muette. Elle vit dans son monde avec ses parents qui décident de déménager à la campagne. Petit à petit elle va explorer les environs, se lier d'amitié avec un garçon de son âge, épier la voisine qu'elle prend pour une sorcière, voir ses parents se disputer, explorer le grenier ... Mais à part en dessinant sur un cahier, l'échange avec les autres est difficile. Jusqu'à ce qu'elle tombe... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:33 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mai 2018

Lettre à D, de André Gorz

Après deux lectures difficiles, j'ai eu besoin de faire une pause plus légère ! J'ai cherché dans ma PAL et j'ai retrouvé ce texte que j'avais acheté lors d'une braderie. André Gorz revient sur l'amour qu'il voue à sa femme depuis plus de cinquante ans. Il l'a rencontré quand il avait vingt-cinq ans et depuis ils ne se sont plus quittés. Période de vaches maigres quand il n'avait pas de travail, humeur massacrante quand il n'arrivait pas à finir son écrit ou que celui-ci était refusé ... sa femme a tout traversé en le... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 06:47 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 mai 2018

My absolute darling, de Gabriel Tallent

Et bien mon Dieu, quel livre ! Je devrais dire plutôt "putain de putain de salope de nom de Dieu, quel fichu livre !", parce qu'il y en a des mots grossiers dans ce roman ! J'ai été complètement déstabilisée : - parce qu'une amie de ma soeur, plutôt classique, a dit que c'était "LE livre à lire" - parce qu'un ami sur f------k le présente comme "chef d'oeuvre annoncé" et que la mère d'un ami commente "lu, fantastique" - parce que je n'aime pas lire les quatrièmes de couverture et qu'au vu du titre et de l'illustration, je... [Lire la suite]
12 mai 2018

La petite fille sur la banquise, de Adélaïde Bon

Son discours lors de son passage à "La grande librairie" m'avait émue. Une amie l'a acheté, et, moi qui n'aime pas trop les autobiographies psychologiques, je me suis plongée dedans, en apnée. Adélaïde a 9 ans quand un homme la coince dans les escaliers de son immeuble et la maltraite sexuellement. Ses parents s'en aperçoivent tout de suite et vont porter plainte au commissariat pour "attouchements sexuels". Pour eux, la page doit se tourner, mais pour Adélaïde, vont commencer des années de souffrances, de malaises, de... [Lire la suite]

09 mai 2018

Les voyages d'Ulysse, de Emmanuel Lepage, Sophie Michel et René Follet

A la fin du XIXème siècle, Salomé et Théo sont deux enfants qui vivent librement avec leurs parents sur l'île de Santorin. Leur père est médecin, sage et amoureux de sa femme fantasque, Athénaïs, passionnée par les récits d'Ulysse.  On retrouve Salomé, capitaine d'un bateau, qui sillonne la Méditerranée avec son équipage à la recherche d'un peintre, Ammôn Kasacz. De rencontres en aventures, on va apprendre ce qui est arrivé à Salomé, ce qui la pousse à retrouver ce peintre et à acheter ses toiles, son besoin... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:20 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 mai 2018

Les anges et tous les saints, de J Courtney Sullivan

J'aime bien cette auteure que je suis régulièrement, j'ai donc été très contente de recevoir son nouveau livre. A la fin des années 50, Nora et Theresa n'ont que 21 et 17 ans quand elles quittent la ferme de leur père en Irlande pour traverser l'océan et se retrouver à Boston, là ou vit le fiancé de Nora. On les retrouve en 2009. Nora est une vieille dame qui vit toujours à Boston, entourée de ses enfants. Theresa, elle, vit dans le Vermont où elle est moniale dans une abbaye. Les deux soeurs, très proches lors de leur arrivée en... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 12:15 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 mai 2018

Les quatre gars, de Claire Renaud

Louis, 9 ans, vit sur l'île de Noirmoutier dans une famille assez particulière puisqu'elle n'est composée que d'hommes : son grand-père, son père, son frère et lui. Depuis le départ de sa femme, le père de Louis est devenu taciturne et bourru. C'est le grand-père qui prend soin des autres. Avec Louis, il va décider de chambouler un peu leur quotidien en ajoutant une pointe de féminin. Malgré les difficultés sentimentales de cette famille, c'est un roman drôle et émouvant. L'écriture est fluide et spontanée. On rit, on est pris dans... [Lire la suite]
Posté par Gambadou à 05:54 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 mai 2018

La nuit des béguines, de Aline Kiner

Les béguinages ont commencé en Belgique à la fin du XIIème siècle avant de s'étendre en France, favorablement accueilli par Saint Louis qui leur alloue une rente. Dans ces béguinages, vivent des femmes indépendantes, célibataires ou veuves et pieuses mais pas religieuses. Elles vivent en autogestion, s'entraide et peuvent travailler. Au début du XIVème siècle, l'Inquisition est de plus en plus présente. Elle persécute les Templiers et voit d'un mauvais oeil les béguines, trop indépendantes. A Paris, dans le quartier du Marais, se... [Lire la suite]