la-voleuse-de-livres parution 2007 - 633 p coup de coeur

Ah bah non, ce n'est pas un livre de la rentrée, mais c'est un beau coup de coeur. Dire qu'il est depuis plusieurs années sur ma PAL !

Un roman où le narrateur est original puisque c'est la mort qui nous parle.

Un roman sur la guerre mais vu de loin par une petite allemande placée dans une famille d'accueil.

Des personnages attachants et forts : la mère bourrue et le père au coeur en or, le copain avec qui partager ses secrets, la vieille voisine acariâtre mais qui aime la musique des phrases, la femme du maire perdue dans son monde depuis un drame et qui ouvre sa bibliothèque, le juif caché qui soude la famille.

Une réflexion sur le pouvoir des mots placés dans la bouche de Hitler ou dans des livres. 

La force de la lecture et de l'amitié.

L'horreur de la guerre.

La solidarité.

Un très beau livre que j'ai fini en larmes et que je vous recommande vivement.