les vieux fournaux parution tome 3 11/15 coup de coeur

Quel régal de retrouver dans ce tome 3 nos trois "vieux" indignes et Sophie, une de leur petite fille.

Il y a Pierrot qui fait partie du collectif "ni yeux ni maître" et qui continue à mener des actions anti-capitaliste qui le mène souvent au poste, Mimile qui, après avoir fait plusieurs fois le tour du monde, se pose à la campagne et pouponne la fille de Sophie. Et puis il y a Antoine, l'ancien syndicaliste, grand-père de Sophie. Elle est revenu vivre à la campagne en reprenant le théâtre de marionnettes de sa grand-mère.

Les dialogues à la Audiard sont jouissifs, les personnages super attachants. Chaque phrase est quasiment culte et je me suis pris des bon fous-rire !

Je regrette que Bertrand Blier, Lino Ventura et Francis Blanche ne soient plus là pour l'adapter au cinéma, ça aurait été un grand film.

A lire sans modération. Que du bonheur.

pierrot-indigneantoine-linterview-integrale-du-vieux-fourneau_0