présentation ame du monde

Un petit conte philosophique et initiatique qui fait du bien.

Huit sages venus de tous les coins de la planète et représentant les principaux courants spirituels du monde, se retrouvent dans un monastère du Tibet. Ils ont tous été "appelés" par une force supérieure.
Ensemble,  et ils vont mettre en commun les principes fondamentaux de la sagesse en mettant de côté dogmes et rituels. Les 7 clés définies seront enseignées à des adolescents avant la fin du monde pressentie.
Voici les 7 piliers (très) résumés : 
1- l'homme doit quitter la logique de l'avoir pour passer à celle de l'être . Découvrir que le bonheur et le malheur sont à l'intérieur de nous et non dans les choses ou les évènements extérieurs.  
2-l'esprit, composé de l'intelligence et du cœur, doit maîtriser le corps physique et le corps psychique en leur donnant une direction et une signification. 
3-le début de la libération passe par la connaissance de soi. La servitude peut venir de nos pulsions, de nos émotions, de nos attachements aux objets, de notre réaction au regard d'autrui, au critique, de notre besoin de reconnaissance, de notre conditionnement. C'est par un travail intérieur que l'on peut se libérer. 
4-l'amour nous fait comprendre que nous ne pouvons être heureux sans les autres. 
5-cultivez l'effort, l'émerveillement, la douceur, l'humour, la confiance en la vie, la générosité, la bienveillance, la souplesse, la justice, l'humilité et la gratitude, la patience, le pardon et la tolérance.
6- être attentif dans l'instant présent à ce que nous faisons, à ce que nous ressentons, avec qui nous sommes. 
7-accepter le réel, nous accepter tels que nous sommes, accepter les évènements. Apprendre à ne rien refuser de la vie.
  
Rien de nouveau me direz-vous, mais ça fait du bien de temps en temps de reprendre les préceptes de base et de s'en servir comme pistes de réflexion. 
  
Alors même si c'est un brin moralisateur et simpliste, et que cela surfe sur la "mode" actuelle du mieux vivre, de la méditation et de la pleine conscience, c'est un petit livre qui fait du bien, et rien que pour ça, il est intéressant de le lire.
Extrait :  ""Oui, reprit Ma Ananda, chaque religion possède une manière originale et singulière de concevoir la Vérité universelle. " Elle leva les yeux vers les sommets environnants : "C'est comme ces montagnes. Chacune est un sommet qu'on peut gravir. Mais à quoi sert de les comparer ? Chaque sommet est beau et chaque chemin est riche d'enseignements. Chaque sentier est fait d'obstacles à surmonter et laisse découvrir des paysages magnifiques. Ce qui compte, ce n'est pas de gravir cette montagne, ou bien celle-ci, ou encore celle-là, mais de parcourir le chemin. Et de le faire avec attention et persévérance, avec le coeur ouvert et l'esprit vigilant. Ce n'est pas le nom du sommet que nous avons gravi qui nous transforme, mais la présence et l'amour que nous avons mis dans la marche. Le monde est beau par la variété de ses paysages. La vie spirituelle est belle par le foisonnement de ses chemins."