amorostasia

planche amorostasia

Olga, jeune journaliste, enquête sur une épidémie mystérieuse qui décime Paris avant de se répandre dans les provinces et le monde entier : l'Amorostasia. Seules les personnes amoureuses sont touchées et deviennent statufiées.

On suit les états sentimentaux d'Olga, surprise de ne pas être statufiée face à son fiancé, et déstabilisée quand c'est son collègue qui est touché par l'Amorostasia en la regardant.

On suit aussi les avancées des chercheurs, qui sont capable de définir l'amour comme un composé chimique, mais qui n'arrivent pas à trouver un remède, tant l'amour est aussi une question de mystère, d'inconscient et de passion.

J'ai aussi beaucoup aimé la conversation des parents d'Olga, qui ne craignent pas la maladie parce qu'ils sont passés à une autre forme d'amour, faite de respect et de complicité, la passion s'étant émoussée au fil du temps pour faire place aux émotions.

Et il y a ce bandeau marqué d'un coeur que les femmes ayant provoqué une maladie chez un proche doivent porter et les stigmatisent.

J'ai aimé ces dessins en noir et blanc assez figuratifs. Le thème de l'amour est souvent traité mais là il y a une originalité qui le rend plus intéressant. La fin est assez attendue, mais agréable.

bddelasemaine

C'était au départ une BD "one shot" qui finalement, forte de son succès, a été suivi de deux autres tomes. Très envie du coup de découvrir la suite. Quelqu'un les a lu ?

Vous pouvez retrouver toutes les BD de la semaine au bar à bd.