lettre à D

PAL

Après deux lectures difficiles, j'ai eu besoin de faire une pause plus légère ! J'ai cherché dans ma PAL et j'ai retrouvé ce texte que j'avais acheté lors d'une braderie.

André Gorz revient sur l'amour qu'il voue à sa femme depuis plus de cinquante ans. Il l'a rencontré quand il avait vingt-cinq ans et depuis ils ne se sont plus quittés. Période de vaches maigres quand il n'avait pas de travail, humeur massacrante quand il n'arrivait pas à finir son écrit ou que celui-ci était refusé ... sa femme a tout traversé en le réconfortant, en étant là, patiente et amoureuse.

A plus de quatre-vingt ans, il se rend compte qu'il n'a jamais vraiment transmis dans ses écrits l'importance de la place de sa femme à ses côtés. Il décide donc de rétablir la vérité dans cette lettre ouverte.

L'auteur parle aussi beaucoup de lui-même, de son oeuvre et de son processus d'écriture. C'est sur cet aspect que j'ai moins accroché, trouvant un peu d'égocentrisme au milieu de cette lettre d'amour.

Un texte court, un hommage plein d'humanité, d'autant plus fort quand on sait que le couple s'est suicidé en septembre 2007.

Extrait : " Nous aimerions chacun ne pas survivre à la mort de l'autre. Nous nous sommes dit que si, par impossible, nous avions une seconde vie, nous voudrions la passer ensemble. "

 Cette lecture fait partie de mon objectif PAL de mai.